PUBLICITÉ

RDC : le FCC déplore « l’insécurité grandissante » dans l’Est du pays et dénonce « l’inefficacité » de l’état de siège

Le Front Commun pour le Congo (FCC) deplore, à travers sa déclaration faite ce mardi 2 novembre, « l’insécurité grandissante » en Ituri et dans les deux Kivu. La plateforme politique de Joseph Kabila fait que la persistance de l’insécurité dans cette partie du pays se confond à une « situation de guerre permanente » dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. Occasion pour le FCC de dénoncer « l’inefficacité » de l’état de siège dans les provinces concernées.

« Le FCC déplore, une fois de plus, l’insécurité grandissante et prolongée qui se confond à une situation de guerre permanente dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu. Il dénonce l’inefficacité de mesures de mise en œuvre de l’état de siège dans les provinces concernées par cette mesure et demande, avec insistance, au gouvernement de tout faire pour mettre fin aux attaques des groupes armés dirigés contre les populations civiles et assureurs la protection de celles-ci, ainsi que de leurs biens », dénonce le FCC.

- Publicité-

« Pas d’effet positif visible »

L’état de siège instauré depuis le mois de mai dans les provinces d’Ituri et du Nord-Kivu n’ont pas produit « d’effet positif visible », selon un rapport d’experts du Baromètre sécuritaire du Kivu. L’est de la République Démocratique du Congo continue de subir des violences meurtrières de groupes armées.

Cinq mois d’état de siège dans deux provinces de l’est de la RDC n’ont pas produit « d’effet positif visible », selon le rapport mensuel d’un groupe d’experts publié dimanche, qui relève une « nette » augmentation des violences en septembre après une « baisse notable » en août.

Le Baromètre sécuritaire du Kivu (KST, Kivu security tracker) a enregistré dans ces régions, en proie aux violences de groupes armés depuis plus d’un quart de siècle, 198 meurtres en septembre, en hausse de 19% sur un mois.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

2 Commentaires

  1. Il y a des gens qui devraient se taire très très longtemps, si pas pour toujours, à cause du tord inqualifiable qu’ils ont causé aux congolais. Si l’inconscience pouvait tuer, ces avanturiers payeraient leurs crimes

  2. Leurs prises de position énervent tout congolais à chacune de leurs sorties Taisez-vous, personne ne peut vous écouter. 18 ans de mensonge et de crimes de toutes sortes.

Comments are closed.

EN CONTINU