RDC : Les députés nationaux de l’Ituri et du Nord-Kivu exigent la démission du ministre de la défense et de gouverneurs militaires

- Publicité-

Dans une déclaration faite ce lundi 01 novembre à Kinshasa, 57 députés nationaux ont exprimé leur désapprobation à la 11ème prorogation de l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Évoquant la détérioration de la situation sécuritaire dans ces provinces sous état de siège ainsi que le faible degré d’engagement à réaliser les opérations et objectifs assignés à cette mesure exceptionnelle, ces élus exigent également la démission du ministre de la Défense et celle des gouverneurs militaires de ces deux provinces.

« Demandons avec insistance la démission immédiate du Ministre en charge de la défense nationale et anciens combattants au regard de sa responsabilité dans la détérioration très avancée de la situation sécuritaire dans les provinces sous état de siège ainsi que celle des Gouverneurs militaires de l’Ituri et du Nord-Kivu qui ont démontré leurs limites et leur faible degré d’engagement à réaliser les opérations et objectifs assignés à l’état de siège », ont-ils déclaré.

En outre, ces députés veulent rencontrer le Président de la République Félix Tshisekedi, afin d’aborder avec lui, la question de la précarité et la persistance de la situation sécuritaire de la province de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Par ailleurs, ces parlementaires élus des provinces sous état de siège, se disent ouverts pour tout échange constructif allant dans le sens de la restauration de paix et le rétablissement de la sécurité à l’est du pays et se réservent le droit de prendre d’autres initiatives parlementaires et extraparlementaires conformément à la constitution et les lois du pays.

Pour accompagner leur décision, ces parlementaires ont décidé de suspendre leurs participations aux plénières convoquées pour adopter la loi portant prorogation de l’état de siège, et cela jusqu’à nouvel ordre.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection