RDC/Nord-Kivu : 110 combattants du groupe APCLS ont rendu les armes

- Publicité-

Le général Mwehu Lumbu Evariste, commandant du secteur opérationnel Sokola 2, a annoncé, le vendredi 29 octobre dernier au cours d’une cérémonie qu’il a lui-même présidé, la reddition de 110 combattants du groupe Alliance des Patriotes pour un Congo Libre et Souverain (APCLS) au village de Nyamitaba, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

D’après la source militaire, les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont récupéré plus 90 armes lors des opérations de traque des groupes armés locaux, depuis le début du mois d’octobre dans le même territoire. Ces armes, en effet, ont été présentés aux médias.

Guillaume Ndjike, porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2, a laissé entendre que cette reddition des groupes armés est une des conséquences de la «pression militaire», exercée sur différents groupes armés locaux encore actifs dans le territoire de Masisi.

À en croire ce porte-parole, ette pression s’est inscrite dans la ligne droite de l’opération «Masisi sans groupes armés», lancée depuis quelques semaines dans le cadre de l’État de siège.

«Nous venons de vous présenter 96 armes. Mais ils ont amené 24 armes alors que, les 70 autres, sont issues des opérations que nous avons menées contre ces mêmes groupes armés sur l’axe Masisi, mais aussi dans les groupements Ufamandu 1 et 2 contre le groupe armé UPDC de Maachano», a-t-il fait savoir.

Par la même occasion, le porte-parole de l’armée, Guillaume Ndjike a aussi annoncé la mort d’un seigneur de guerre :«Nous avons au cours de ces opérations neutralisé le général autoproclamé Haguma qui se trouve être l’adjoint de ce mouvement. Pour vous dire qu’incessamment, nous allons mettre fin à l’activisme des groupes armés dans le Masisi», a-t-il indiqué.

Il convient de noter que les 110 combattants du groupe APCLS qui ont fait reddition, sont cantonnés dans le camp des rendus de Mubambiro, depuis le vendredi 29 octobre, précisent les sources du Programme de Démobilisation et Réinsertion Communautaire, P-DDR-CS.

Christian Okende

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection