PUBLICITÉ

RDC : Katumbi « empêché » d’accéder au salon officiel de l’aéroport de N’djili, le passeport diplomatique de Kamitatu « confisqué »

Le charmain du Parti politique « Ensemble pour la République », Moïse Katumbi, est arrivé à Kinshasa le vendredi 29 octobre dans la soirée pour des consultations avec les membres et alliés de sa formation politique. À son atterrissage, ses proches affirment que Moïse Katumbi a été « empêché », avec sa délégation, d’accéder au salon officiel de l’aéroport international de N’Djili.

Une situation qui s’observe pour la « première fois », reconnaissent ses proches qui font savoir que Katumbi a fait la file « comme tout le monde ».

- Publicité-

Olivier Kamitatu, son porte-parole et ancien Président de l’Assemblée nationale, s’est vu « confisqué » de son passeport diplomatique par la Direction Générale de Migration (DGM), sur « ordre de la hiérarchie ».

Probable divorce d’avec Tshisekedi

Le torchon brûle entre Moïse Katumbi et son « allié » Félix Tshisekedi. Vent débout contre le choix de Denis Kadima à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’appel de Moïse Katumbi à Félix Tshisekedi, l’invitant à ne pas investir l’actuelle équipe de la centrale électorale n’a pas eu gain de cause.

Moïse Katumbi va bientôt débuter des consultations. Au terme de cette série d’échanges, il fera connaître la position de sa famille politique.

Avant l’annonce officielle de sa sortie de l’Union sacrée, Moïse Katumbi s’est déjà ligué avec ses anciens partenaires de la Coalition Lamuka, ceux du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila, le CLC ainsi que d’autres mouvements de la société civile avec lesquels, ils ont annoncé le lancement des grandes actions citoyennes pour faire échec à la CENI qu’ils estiment « Politisée, instrumentalisée ».

Partira ou ne partira pas? En tout cas tous les signes augurent déjà que le chairman de l’Ensemble pour la République est déjà à la porte de sortie de l’Union sacrée. D’aucuns ne pensent d’ailleurs que ces consultations seront des simples formalités avec les siens qui sont membres du gouvernement. wait and see.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU