RDC/Ituri : 27 miliciens neutralisés en deux jours de combats à Djugu

- Publicité-

Au moins 27 miliciens ont été neutralisés pendant deux jours de combats dans plusieurs villages en Ituri. Les combats, souligne les sources de l’AFP, ont eu lieu mardi et jeudi dans deux villages du territoire de Djugu, après que les miliciens du groupe Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) ont incendié plus de 20 maisons dans 4 groupements voisins et attaqué une position des Forces armées de la RDC (FARDC).

Pendant ces affrontements, l’armée affirme avoir perdu 4 vaillants soldats sur le champs d’honneur.

« Nos éléments ont retrouvé et vu 27 corps de miliciens Codeco, 3 armes de type AK 47 ont été récupérées. Malheureusement, nous avons perdu 4 militaires », a déclaré dans un communiqué le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole de l’armée en Ituri.

« Et nous continuons à fouiller car nous avons occasionné d’énormes pertes et dégâts dans le camp de ces miliciens », a-t-il ajouté.

« Au moment où je vous parle, 4 groupements de ma chefferie se vident de leurs habitants », a déploré, à AFP, Lutute Ndjingunga, responsable de la chefferie (collectivité) Bahema Baguru, dans le territoire de Djugu.

La province de l’Ituri est placée, depuis le mois de Mai, sous État de siège. Dans ce cadre, le gouvernement militaire a annoncé avoir récupéré plusieurs bastions des rebelles notamment à Walendu-Datsi, épicentre des hostilités. En Ituri, les forces armées sont engagées dans la traque contre une coalition rebelle CODECO/FPIC à Djugu et les étrangers ADF à Irumu, actifs tout de même dans la région de Beni.

Serge Sindani

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection