CENI : « pour la paix en RDC », Moïse Katumbi insiste sur « le consensus » et appelle la population à la vigilance

- Publicité-

Le Président d’Ensemble pour la République Moïse Katumbi, a communié ce jeudi 21 octobre 2021, avec ses sympathisants dans un meeting improvisé dans la commune Kenya à Lubumbashi. Au cours de son adresse, l’ancien Gouverneur du Katanga, ne s’est pas empêché de commenter les questions d’actualité en RDC.

A propos de l’entérinement des membres de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), « pour la paix en RDC », Moïse Katumbi a persisté sur la nécessité de trouver un « consensus ».

« Nous avons écrit au Président de la République pour avoir le consensus sur les animateurs de la CENI. Nous attendons la réponse », a déclaré Moïse Katumbi, demandant à la population de rester vigilante sur cette question.

Bien avant, Moïse Katumbi a, à travers une correspondance adressée au Président Félix Tshisekedi le 20 octobre 2021, demandé le rejet de la liste des membres entérinés par l’Assemblée Nationale.

« Hier, vous avez rejeté une première fois et à juste titre une première liste non consensuelle. Nul ne peut envisager un seul instant qu’aujourd’hui vous puissiez avaliser le travail partisan d’une commission paritaire contestée au risque de jeter sur la CENI un tel voile de suspicion qu’il lui sera impossible d’accomplir sa mission d’organiser, en toute indépendance, neutralité et impartialité des scrutins libres, démocratiques, transparents et inclusifs », a écrit Moïse Katumbi.

Il faut noter que, l’entérinement à la CENI de Denis Kadima et son staff par la chambre basse du parlement, continue a défrayé la chronique. La classe politique congolaise et la société, restent divisées sur cette question. Pour l’instant, le dernier round se veut être l’investiture par le Président Félix Tshisekedi, si et seulement si, il approuve le travail fait par l’Assemblée Nationale.

Junior Ngandu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection