l'info en continu

Grâce aux patrouilles financières, l’IGF se félicite de la récupération des fonds détournés

- Publicité-

L’Inspecteur Général, Chef de service, de l’Inspection Générale des finances (IGF), Jules Alingete, se félicite des prouesses réalisés par son institution, grâce aux patrouilles financières. Au cours d’une interview accordée à VOA, il a annoncé la récupération à maintes reprises des fonds détournés.

D’après Jules Alingete, le travail de l’IGF n’est pas seulement de retourner l’argent aux comptes de l’état, mais aussi contrôler les dépenses publiques.

- Publicité-

«Notre travail ce n’est pas seulement de retourner l’argent aux comptes de l’État. Nous contrôlons les dépenses publiques. Nous encadrons les régies financières pour mobiliser les recettes. Aujourd’hui, l’augmentation des recettes publiques que les finances publiques congolaises viennent d’enregistrer est aussi tributaire des efforts de l’Inspection Générale des finances. Je dis bien tributaire parce que c’est un travail d’ensemble», a-t-il indiqué.

En ce qui concerne la récupération des fonds, le Responsable de l’IGF, Jules Alingete, a laissé entendre qu’il y a une semaine la somme de 1,5 million de dollars américains a été récupérée au Ministère de l’agriculture. Il a aussi rappelé la récupération de plus d’un million à la FECOFA. Ces fonds, confirme-t-il, étaient déjà détournés.

Dans ce même registre, Alingete a évoqué même les 16 millions de dollars américains qui étaient destinés à la paie de l’organisation du test national de fin d’études primaires, qu’il a lui-même récupéré.

«Donc, il y a tant de choses que nous faisons. Nous avions réussi également à retourner aux comptes de l’état, la TVA qui avait été détournée par une entreprise espagnole venue travailler dans le cadre de Bukanga-Lonzo. Il y a beaucoup de choses que nous faisons», a-t-il déclaré.

À en croire Jules Alingete, l’Inspection Générale des Finances, arrive à ce jour, à retourner l’argent au compte général du Trésor public et en même temps, contribue sensiblement à la mobilisation des recettes par son apport à l’implémentation de la bonne gouvernance prônée par le Président Félix Tshisekedi.

Christian Okende

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU