Affaire RAM : Jean-Marc Kabund tente de sauver Kibassa en prônant « une sortie honorable »

0
1047

En République Démocratique du Congo, la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM), continue à faire couler beaucoup d’encres et de salives. Dans cette affaire, le Ministre des PTNTIC, Augustin Kibassa est sur le gril. Une motion de défiance est déposée par le Député Jean-Marie Bulamba du Front Commun pour le Congo (FCC).

Au sein de l’Union Sacrée de la Nation, le débat sur la taxe RAM a créé la divergence des vues. Pour dissiper les zones d’ombre, une réunion s’est tenue ce lundi 11 octobre 2021. Ont pris notamment part à cette rencontre, le Premier Ministre Sama Lukonde, le Président de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso, le Premier Vice-Président Jean Marc Kabund ainsi que les Députés Nationaux.

Après l’intervention du Premier Ministre et celle du Président de la chambre basse du parlement, dans sa prise de parole, Jean-Marc Kabund qui veut tirer Augustin Kibassa du gouffre, a prôné pour « une sortie honorable ».

« Je vais parler ici non pas comme un technicien mais comme un politique d’une majorité au pouvoir : je pense que cette question suscite des passions, mais que nous devons nous regarder droit dans les yeux, a-t-il lancé. Je voudrais rafraîchir la mémoire de nos collègues : nous avons critiqué le ministre mais personne n’a pris en compte le fait que ce n’est pas lui qui a instauré la taxe. C’est l’ARPTC, qui dépend directement de la présidence », a déclaré Jean-Marc Kabund cité par le Magazine Jeune Afrique.

« Ce dossier a été discuté, examiné et décidé au niveau de la présidence parce que l’ARPTC ne dépend pas du ministre », a indiqué le Président a.i de l’UDPS.

Face au blocage, Kabund, qui fait figure de stratège de l’ombre de Tshisekedi, s’est résolu à dire qu’il fallait trouver une sortie « honorable » pour le ministre.

« J’ai comme l’impression que nous allons sortir de cette salle sans compromis. […] Vous défendez le peuple, oui, mais nous faisons aussi la politique », a dit Jean-Marc Kabund.

Face à l’évidence, il se dégage qu’aucun consensus n’a été trouvé quant à l’usage de la taxe RAM devenue la pomme de discorde. Dans ce dossier, Augustin Kibassa a-t-il y laisser sa tête ou pas ? Waid and see.

Junior Ngandu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.