mercredi, octobre 27, 2021
DRC
57,453
Personnes infectées
Updated on 27 October 2021 à 10:30 10 h 30 min
DRC
5,432
Personnes en soins
Updated on 27 October 2021 à 10:30 10 h 30 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 27 October 2021 à 10:30 10 h 30 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 27 October 2021 à 10:30 10 h 30 min

CENI : « J’implore les confessions religieuses à se surpasser » (JP Bemba)

- Publicité-

Leader politique du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC), parti membre de l’Union Sacrée, Jean-Pierre Bemba sort de son silence et appelle les confessions religieuses à jouer pleinement leurs rôles en demeurant l’église au milieu du village pour garantir un bon processus électoral en République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué signé ce lundi 4 octobre à Kinshasa et parvenu à POLITICO.CD, l’ancien vice-président de la RDC interpelle vivement les confessions religieuses qui font face à la persistance des divergences sur la désignation du nouveau président de la CENI et au défi de l’organisation des élections apaisées en 2023. « J’exhorte les confessions religieuses à maintenir leur rôle de l’église au milieu du Village pour garantir au pays, à travers leur choix, la sauvegarde de la paix, de l’unité et de la concorde nationale.», interpelle-t-il.

M. Bemba estime cependant que « les crises post électorales sont à la base du retard du développement qu’accuse nos pays africains ». Dans cette option, tenant compte de la confiance sans équivoque, de l’ensemble de la communauté nationale et internationale, aux hommes de Dieu, le président du MLC appelle les confessions religieuses à se surpasser.

« J’encourage donc les confessions religieuses à œuvrer pour des élections démocratiques, transparentes et inclusives, afin de permettre à notre pays d’atteindre le développement économique et le Progrès Social », souligne-t-il.

Et de renchérir : « j’implore les confessions religieuses à se surpasser et mettre à profit les dernières 72 heures accordées par le président de l’assemblée nationale en vue de designer par consensus le futur président de la CENI ».

Pas toujours de compromis entre les chefs religieux sur la désignation du candidat président de la commission électorale nationale indépendante en RDC. À la rencontre du Samedi 02 Octobre, sur appel de la CENCO, les désaccords ont persisté. À l’assemblée nationale, Christophe Mboso N’kodia a redonné 72 heures aux confessions religieuses pour dégager un consensus pour remplacer Corneille Nangaa à la tête de la CENI.

Serge SINDANI

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection