jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 1:31 1 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 1:31 1 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 1:31 1 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 1:31 1 h 31 min

António Guterres satisfait des « efforts » de Félix Tshisekedi « pour faire avancer la paix, la sécurité et le développement » en Afrique

- Publicité-

Le Secrétaire général de l’ONU a rencontré le lundi 20 septembre, en marge de la 76ème Assemblée générale, Félix Tshisekedi Tshilombo, Président de la République démocratique du Congo. António Guterres a « félicité le Président Tshisekedi pour son leadership en tant que Président de l’Union africaine et a salué ses efforts pour faire avancer le programme de paix, de sécurité et de développement sur le continent », fait savoir le porte-parole du Secrétaire Général de l’ONU. 

Dans leur tête-à-tête, le Secrétaire général et le Président ont discuté des « efforts entrepris pour instaurer la stabilité et la prospérité en RDC, notamment pour lutter contre la violence dans les provinces de l’Est avec le soutien des Nations Unies, en particulier la MONUSCO ».

Le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi est arrivé dans la matinée de ce lundi 20 septembre aux États-Unis d’Amérique, précisément dans la ville de New York, siège des Nations-Unies.

Félix Tshisekedi va prononcer du haut de la tribune de l’ONU, devant ses pairs, un discours solennel ce mardi 21 septembre 2021.

Cette session de l’assemblée générale de l’ONU qui se tient en période de crise sanitaire mondiale a pour thème : « Miser sur l’espoir pour renforcer la résilience afin de se relever de la COVID-19, reconstruire durablement, répondre aux besoins de la planète, respecter les droits des personnes et revitaliser l’ONU ».

Concernant la COVID-19, lors de la 75ème session de l’Assemblée générale de l’ONU qui s’est tenue en septembre 2020, le Président de la République démocratique du Congo, après avoir plaidé pour une annulation pure et simple de la dette des pays en développement face à la crise économique qui a suivi la crise sanitaire, Félix Tshisekedi était revenu sur la gestion de la pandémie de COVID-19.

Stéphie MUKINZI

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection