vendredi, septembre 17, 2021
DRC
56,357
Personnes infectées
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
24,431
Personnes en soins
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
30,858
Personnes guéries
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min
DRC
1,068
Personnes mortes
Updated on 17 September 2021 à 10:34 10 h 34 min

4ème sommet « Compact withAfrica » : en Allemagne, Félix Tshisekedi défend les intérêts de l’Afrique et de son Congo

- Publicité-

En mission officielle depuis jeudi en Allemagne, Félix Tshisekedi, Président en exercice de l’Union africain et Président de la RDC, ne jure que sur une Afrique qui gagne. Félix Tshisekedi a eu un tête-à-tête, vendredi à Berlin, avec la Chancelière Angela Merkel, en marge de la quatrième édition du Sommet « Compact withAfrica », auquel il participe, en sa double qualité de Président de la République démocratique du Congo et Président en exercice de l’Union africaine.

Les échanges entre les deux hautes personnalités ont tourné, apprend-on, autour de la coopération bilatérale et d’autres questions d’intérêts communs, élargies aux rencontres avec plusieurs responsables de grandes sociétés de la Chambre allemande de commerce et de l’industrie, ce Sommet visant primordialement la promotion des investissements privés allemands en Afrique.

Les industriels allemands disposés

Au cours d’un déjeuner de travail, la Chambre allemande de commerce et de l’industrie s’est dit « satisfaite » des opportunités qu’offrent la RDC et l’Afrique et qui incitent la partie allemande à investir, notamment dans les domaines de l’énergie et de l’industrie. Le Président Félix Tshisekedi, qui trouve là une belle opportunité, pour la RDC et l’Afrique, de créer des plateformes devant réunir les investisseurs privés allemands et africains autour des projets intégrateurs, a aussi rencontré des représentants de l’industrie numérique allemande, l’un des secteurs clés du savoir-faire germanique, rapporte-t-on.

Pendant toutes ces prises de contact, le Président en exercice de l’Union africaine ne cesse de rappeler « son souhait de voir s’établir un partenariat gagnant-gagnant avec l’Allemagne et l’ensemble des pays membres du G20 ». Parlant de l’Allemagne comme une « grande pourvoyeuse de matières premières », par sa voix et pour le compte de l’Afrique, Félix Tshisekedi sollicite « une plus grande implication de ses partenaires dans le processus de transformation de ses ressources ».

Contrat VERIDOS sur la table

Dans la suite du Président Tshisekedi à ce prestigieux sommet, le pacte de l’Allemagne avec le continent initié en 2017 par la chancelière allemande, Angela Merkel, Tony Mwaba précise que la nouvelle version du contrat VERIDOS a été revue et corrigée « selon la vision du Chef de l’État ». Cette firme allemande, VERIDOS, selon les termes du premier contrat signé avec le Gouvernement congolais, va délivrer des cartes biométriques aux élèves du primaire.

« Ce partenariat va nous aider à maitriser les effectifs des élèves, des enseignants, des écoles ainsi que des agents des bureaux gestionnaires. Au final, ce sera pour lutter contre les écoles et personnel fictifs. Les élèves ne débourseront aucun franc. C’est le Trésor public qui prendra le tout en charge, et à un prix raisonnable », a déclaré le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, parlant de la future collaboration avec la société allemande.

Cette nouvelle version du contrat VERIDOS sera signée après l’obtention de l’avis de non objection : « nous attendons que l’avis de non objection nous soit donné pour que finalement je puisse apposer ma signature sur ce contrat », signifie Tony Mwaba.

Les acquis du précédent sommet

Le Président Félix Tshisekedi avait effectué , à l’invitation du gouvernement allemand, une visite de travail de 48 heures  dans ce pays, le 14 novembre 2019, au cours de laquelle il avait rencontré le Président fédéral Frank-Walter Steinmeier, le Président du Bundestag, Dr Wolfgang Schäuble, la Chancelière Angela Merkel, avant d’avoir des entretiens fructueux avec les représentants de BDI (Association fédérale de l’industrie allemande), de DIHK (Chambre de commerce et d’industrie) et de l’Association de l’Economie allemande, rappelle-t-on.

Le premier résultat du réchauffement de cette coopération a été la signature, le 20 octobre 2020, entre le Gouvernement et un groupe des sociétés allemandes, d’un accord de financement de 25 milliards USD, pour la connexion ferroviaire entre les 26 provinces du pays, avec 10.000 kms des rails.

- Advertisement -

Le Président de la République a quitté Kinshasa jeudi, pour Berlin en Allemagne, où il participe au Sommet « Compact withAfrica », sur invitation de la Chancelière Angela Merkel. Invitation lui remise par le Chargé des missions adjoint de l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne en RDC, Lars Gerrit Leyman, au cours d’une audience lui accordée le mois dernier, à la Cité de l’Union Africaine (UA), à Kinshasa.

Ce Sommet « Compact withAfrica », le 4ème du genre, est une initiative venue du G20 et adoptée, au cours de la présidence tournante de l’Allemagne, avec comme objectif : attirer les investisseurs privés dans les États africains qui s’engagent à initier des réformes économiques.
La première avait eu lieu en 2017, à l’initiative d’Angela Merkel dont le pays comptait 800 entreprises actives pour 23 millions d’euros d’exportations et 22 millions d’importations en 2018.

Stéphie MUKINZI

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection