jeudi, octobre 21, 2021
DRC
57,402
Personnes infectées
Updated on 21 October 2021 à 15:19 15 h 19 min
DRC
5,381
Personnes en soins
Updated on 21 October 2021 à 15:19 15 h 19 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 21 October 2021 à 15:19 15 h 19 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 21 October 2021 à 15:19 15 h 19 min

Insécurité à Beni : le porte-parole de l’armée accuse les députés provinciaux d’être en connivence avec les ADF et d’entretenir des groupes armés

- Publicité-

Au cours d’une émission spéciale diffusée sur les antennes de la Radio FARDC, le porte-parole du Gouverneur militaire a répondu aux députés provinciaux qui s’attaquent à l’état de siège.

Le Général Ekenge, a révélé que ces députés entretiennent des groupes armés pour saboter les actions des FARDC et insécuriser la population. Selon lui, ces députés s’attaquent à l’état de siège pour des intérêts cachés.

« Je vous informe. Ils ont des intérêts cachés. Ce sont ces députés là qui entretiennent des groupes armés. Ils sont de connivence avec les ADF. La plupart d’entre eux entretiennent des groupes armés qui tuent, qui enlèvent, qui violent et détruisent notre écosystème. Dîtes-moi un seul député provincial qui a fait sortir un seul ADF dans la brousse », a-t-il expliqué.

Le Général Ekengenge ajoute que ces députés seront arrêtés, poursuivis et condamnés pour qu’ils subissent la rigueur de la loi.

« La liberté d’expression est autorisée, mais quand vous marcher à l’encontre de la recherche de la paix, vous marchez à l’encontre de l’état de siège qui recherche la paix, c’est-à-dire que vous êtes contre la paix et que vous êtes pour ceux qui tuent, égorgent, ceux qui amènent l’insécurité dans cette partie du territoire de notre pays. Pour les députés, la meilleure façon de les neutraliser, c’est les appréhender et les mettre devant les juridictions militaires pour qu’ils subissent la rigueur de la loi et on va le faire et je l’ai déjà annoncé qu’à partir de maintenant, qu’ils seront interpellés, entendus, jugés et condamnés », a-t-il annoncé.

Dans la même foulée, le porte-parole du Gouverneur militaire a indiqué que plusieurs ADF capturés ont déjà cités les noms de certains députés d’être à la base de l’insécurité dans la région de Beni.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection