PUBLICITÉ

Affaire Bukanga Lonzo : Matata Ponyo interdit de quitter le pays

Présenté par l’inspection générale des finances (IGF) comme « l’auteur intellectuel » de la débâcle financière du Parc Agro Industriel de Bukanga Lonzo, engloutissant plusieurs millions de dollars américains du Trésor public, l’ancien Premier Ministre Augustin Matata Ponyo est interdit de quitter le sol congolais.

- Publicité-

Dans son communiqué publié ce jeudi 12 août, Matata Ponyo, rappellant être « empoissonné » et sous traitement, fait remarquer qu’il « reste interdit de quitter le pays par le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle » et ce, en dépit des interventions d’un « Haut responsable de service public auprès du Chef de l’État ».

« En dépit de l’intervention du Haut responsable de service public auprès du Chef de l’État, et de recommandations de mon médecin traitant d’aller me faire examiner à l’extérieur du pays, je reste interdit de quitter le pays par le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle », écrit Matata Ponyo dans son communiqué de presse.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU