PUBLICITÉ

État de Siège : « autant la pression s’intensifie, autant les redditions des miliciens aux FARDC se multiplient » (Gouvernement)

L’État de siège décrété, il y a plus de deux mois, par le président Félix Tshisekedi dans le souci d’éradiquer offensivement les violences terroristes dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, est en phase d’évaluation. Cet état d’urgence sécuritaire connaît, pour le gouvernement congolais, des avancées significatives dans les opérations militaires.

D’après la situation présentée vendredi 06 août 2021 par le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation et Affaires Coutumières, lors de la quatorzième réunion du conseil des ministres, « l’état du Territoire national reste généralement calme et l’état d’esprit de la population a été marqué notamment par la poursuite des opérations militaires dans le cadre de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu. » a-t-il informé.

- Publicité-

De son côté, souligne le compte-rendu de ladite réunion, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a présenté
au Conseil une situation sécuritaire qui demeure relativement calme et sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ces dernières sont en pleines opérations militaires dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Ainsi, « Autant, la pression s’intensifie sur le théâtre des opérations, autant les redditions des miliciens aux forces loyalistes se multiplient. » a informé le ministre de la Défense Nationale.

Il a tout de même informé du début de l’évaluation des opérations militaires liées à l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu devant la Commission Défense et Sécurité de l’Assemblée Nationale. Il s’est fait accompagner du Chef d’État-Major Général et du Haut Commandement militaire.

Devant les élus du peuple, renseigne le même compte-rendu, le ministre de la Défense a présenté le déroulement des opérations et d’autres détails liés à la situation sécuritaire dans les provinces sous état de siège. Il a en outre
fait le bilan de l’évolution récente des opérations sur terrain « marquées par des
nouvelles redditions. »

Signalons qu’àprès l’Assemblée nationale, la chambre haute du parlement a, mercredi 04 août dernier, procédé au vote du projet de loi sur la 5ème prorogation de l’état de siège en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri et ce, au cours d’une séance plénière tenue ce mercredi 4 août par visioconférence. Pendant ce temps, le chef du gouvernement Jean-Michel Sama Lukonde est attendu à Bunia dans la province de l’Ituri pour fairr une évaluation sur terrain de l’État de siège.

Serge SINDANI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU