PUBLICITÉ

Beni : plus de 140 collaborateurs des ADF aux arrêts

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont dressé le bilan des opérations militaires depuis la proclamation de l’état de siège, dans la province du Nord-Kivu.

D’après le porte-parole du Gouverneur militaire, le Lieutenant-Général Sylvain Ekengenge, 145 collaborateurs des rebelles ADF ont déjà été arrêtés par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

- Publicité-

Ces collaborateurs étaient arrêtés pour la plupart dans la région de Beni. Selon le Lieutenant-Général Ekengenge, parmi ces collaborateurs figurent des chefs de bases des agglomérations qui servaient de cellule dominante.

A cette occasion, il précise que l’armée reste déterminée pour rétablir définitivement la paix et combattre toutes les forces négatives.

« S’il faut mourrir nous mourrons ici », a-t-il fait savoir.

Il faut rappeler que la région de Beni fait face à une recrudescence de l’insécurité caractérisée par les tueries des civils, enlèvements et autre forme d’insécurité. En dépit de cette situation, l’armée mène une pression sur les rebelles.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU