mercredi, juillet 28, 2021
DRC
48,970
Personnes infectées
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
18,450
Personnes en soins
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
29,497
Personnes guéries
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min
DRC
1,023
Personnes mortes
Updated on 28 July 2021 à 14:54 14 h 54 min

Beni : 13 chefs des villages présumés collaborateurs des ADF et plusieurs poseurs des bombes arrêtés par les FARDC

- Publicité-

Plus de 20 collaborateurs des rebelles Ougandais ADF sont aux arrêts en ville de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Ces collaborateurs permis lesquels les poseurs des bombes artisanales ont été présentés à la presse ce jeudi 15 juillet 2021 par le porte-parole des opérations Sukola 1, le Lieutenant Antony Mwalushayi qui précise qu’il s’agit d’un réseau composé de 3 groupes dont les poseurs des bombes, des chefs des localités et villages collaborateurs des ADF ainsi que des dames qui avaient pour objectif d’éliminer les cheick et imams.

“Nous sommes heureux de vous présenter le bilan des réseaux des collaborateurs des ADF et surtout des poseurs des bombes ici en ville de Beni. Aujourd’hui j’ai l’honneur de vous présenter 3 groupes qui ont toujours mis la région de Beni en feu et en sang. Il y a des collaborateurs des ADF et des poseurs des bombes artisanales, le premier groupe a été arrêté à Kasindi, le 8 juillet dans une opération de démentelement des collaborateurs ADF. Ce réseau a été arrêté grâce à nos services de renseignement, composé des femmes qui jadis dans notre coutume sont des dames qui donnent la vie, mais hélas, malheureusement certaines femmes de Beni se sont transformées pour ôter la vie des autres”, a déclaré le Lieutenant Antony Mwalushayi.

Dans la même foulée, le porte-parole de l’armée fait remarquer que “la majorité de collaborateurs sont des responsables des villages”. Et sur ce, poursuit-il, “nous avons arrêtés au moins 13 chefs des villages et des localités. Vous allez comprendre que le niveau du patriotisme est au dessous de la moyenne. Le 3 ème groupe et le dernier, c’est le groupe qui a été arrêté pas plus tard qu’hier à la barrière de Bakato, dans la province de l’Ituri. Ils ont été arrêtés avec plus de 150 pièces explosives mais aussi 20 détonateurs TNT. Ce sont des poseurs des bombes”.

Pour le Lieutenant Antony Mwalushayi qui dit regretter, “parfois le malheur de notre peuple est alimenté par nous-mêmes, quand je parle de nous mêmes je parle de nous congolais”.

Il félicite tout de même les efforts consentis par les services de renseignement pour obtenir ce résultat. Toutes ces personnes arrêtées seront déférées devant la justice afin qu’ils répondent de leurs actes.

Azarias Mokonzi depuis Beni

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection