lundi, octobre 25, 2021
DRC
57,432
Personnes infectées
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
5,411
Personnes en soins
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 25 October 2021 à 10:28 10 h 28 min

Recensement avant les élections de 2023 : le G13 y voit des calculs politiques trop osés

- Publicité-

A l’occasion de l’an 1 de son appel en faveur d’un consensus autour des réformes électorales, le Groupe de treize personnalités signataires dudit appel (G13) s’est réuni afin d’évaluer son initiative, dégager les résultats engrangés et formuler ses exigences actuelles.

Une année après le lancement de son appel du 11 juillet de l’année dernière et de son initiative de recherche du consensus auprès des forces politiques et sociales, le G13 dit constater que la situation générale demeure préoccupante sur le plan aussi bien sociopolitique que économique.

S’exprimant pour la première fois au sujet du recensement évoqué par le gouvernement comme préalable pour la tenue des élections, le G13 y voit des calculs politiques trop osés.

« A 844 jours du délai constitutionnel pour la convocation des scrutins de 2023, le G13 estime que l’option levée par le Gouvernement tendant à conditionner la tenue des élections au recensement de la population relève manifestement des calculs politiques trop esés, qui participent de l’orchestration des scrutins pour la tenue desquels les institutions publiques se déresponsabilisent désormais publiquement », peut-on lire dans cette déclaration.

D’après cette plateforme, « les initiateurs d’une telle approche défient le bon sens et s’interdisent expressément de tirer les leçons du passé récent que personne ne voudrait rééditer ».

En outre, le G13 est sorti de son silence au sujet du projet de loi controversé sur le verrouillage des centaines fonctions particulièrement celle de la présidence de la République déjà déposée à l’assemblée nationale par le député national Nsingi Pululu. A l’en croire, cette démarche pollue inutilement le débat public.

« Alors que l’union sacrée de la Nation, initiée par le Président de la République, aux fins de matérialiser sa vision pour le Congo peine à construire durablement son unité, une proposition de loi, dite de le verrouillage de l’accès à certains postes régaliens, pollue inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division en ce moment précis, avec le risque d’une remise en cause des fondements de l’ordre politique républicain patiemment construit dans le cadre des Accords de Lusaka (1999), de Sun City (2001) et coulés dans la Constitution du 18 février 2006 », indique le G13.

Il faut dire que lors de la dixième réunion du conseil des Ministres du vendredi dernier, le Premier Ministre Sama Lukonde a inscrit la question de l’organisation de recensement général de la population comme l’une des priorités de son Gouvernement afin de permettre au congolais de disposer d’une carte d’identité et l’organisation des élections à bonne date. A cet effet, il a échangé le 05 juillet 2021 avec les Ministres du plan, du numérique et celui de l’intérieur.

A l’issue de cette réunion, une commission a été mise en place afin de statuer sur la problématique liée à l’identification de la population avant les élections de 2023. un cahier de charge lui sera soumis au courant de cette semaine.

- Advertisement -

Le recensement, selon l’Office National de l’Identification de la Population (ONIP), devrait coûter près de 350 millions USD et sera financé soit par l’État congolais par le Budget National, soit à travers un Partenariat Public Privé, sous la supervision du Gouvernement. Pour l’ONIP, au plus tard le 31 décembre 2022, le fichier général de la population (FGP) sera constitué, disponible et utilisable par tous les services intéressés, dont la CENI.

Carmel NDEO

2 Commentaires

  1. Qui est G13? Mrs SESANGA et LUBAYA, qui depuis qu’ils sont députés n’ont rien fait pour le Kasaï. Le recensement doit se faire. Pourquoi ils ont toujours peur de la rigueur? Oh! Mais c’est quelle classe politique qu’on a dans ce pays?

Comments are closed.

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :