mardi, octobre 19, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

EPST : le Ministre Tony Mwaba introduit l’atelier sur le « Financement innovant de la gratuité de l’enseignement primaire »

- Publicité-

Le Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Tony Mwaba, a tenu ce jeudi 8 juillet au Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa, un atelier de « Financement innovant de la gratuité de l’enseignement primaire ».

Prenant la Parole, il a indiqué que le ministère de l’ESPT a pour mot d’ordre la consolidation et la pérennisation de la gratuité. « Mais comment redresser ce sous-système en améliorant les conditions et le traitement des enseignants, en construisant les nouvelles classes, en consolidant la gratuité sans moyen adéquat ? », s’interroge-t-il.

Et d’y répondre : « d’où la nécessité impérieuse d’organiser à ce jour un atelier pour objectif : d’analyser et faire une réflexion profonde sur les financements innovants de la gratuité de l’enseignement primaire. Ainsi, puisque l’éducation a un coût les besoins sont donc légions et immenses. C’est pourquoi nous devons aussi diversifier les sources de financement de même que les méthodes et techniques pour les mobiliser et d’en augmenter le volume en réponse aux besoins précis du secteur ».

Aucun processus de développement n’est soutenable sans un investissement massif pour l’éducation et la formation, soutient-il, puis qu’ils en constituent le socle et donc, un regard attentif doit être accordé à cette fin.

« Aussi, au delà de la solidarité internationale, il est important de renforcer les mécanismes existants de financement de l’éducation ou d’en développer des nouveaux afin de faire face à cette demande importante de formation des enseignants, de production des matériels pédagogiques dans le but ultime d’accroître l’efficacité et l’efficience de nos systèmes éducatifs », fait observer le Ministre Tony Mwaba.

Accroître le potentiel de mobilisation des ressources pour le financement de l’éducation, poursuit-il, nécessite d’explorer des nouvelles sources de financement. Ces nouveaux financements dits financements innovants peuvent être, selon lui, de nature public ou privé et porter aussi bien sur les ressources internes qu’externes.

« Ces financements innovants sont donc des mécanismes de mobilisation des ressources basés sur une approche de collecte et d’utilisation différente des financements habituels. Il s’agit bien des ressources complémentaires qui n’ont pas vocation à se substituer aux financements classiques », spécifie le ministre de l’ESPT.

Représentant le Premier Ministre, c’est le Ministre d’État à la Fonction Public Jean-Pierre Lihau qui a donc procédé au lancement de ces activités qui vont se clôturer demain vendredi. Aminata Namasia, vice-ministre de l’ESPT, était également présente à l’ouverture de cet atelier.

Hervé Pedro

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection