PUBLICITÉ

Troisième vague du coronavirus : les agents de riposte impayés depuis 7 mois

Le personnel de santé commis à la riposte anti-covid en République démocratique du Congo est impayé depuis 7 mois, révèle Dr Jean-Jacques Muyembe qui conduit le comité multisectorielle contre cette pandémie. Sur le terrain depuis le début déclaré du coronavirus en mars 2020, ces agents sont payés à compte gouttes, regrette le professeur Muyembe.

À en croire le numéro un de la riposte, l’État accuse des retards chroniques : « le gouvernement donne 3 mois et se taise ensuite de longs mois durant ».

- Publicité-

Face à cette situation, Dr Muyembe reconnaît que la motivation devient difficile. « motiver les gens et disponibiliser les dispositifs nécessaires pour la lutte, qui est pourtant une urgence nationale. Il faut parler avec les agents, leur faire des promesses » pour qu’ils continuent à travailler, dit-il à Top Congo FM.

Pendant ce temps, le pays a enregistré lundi 21 juin, 404 nouveaux cas positifs au Coronavirus. Par ces nouvelles contaminations, 347 sont à Kinshasa, 29 au Nord-Kivu, 10 dans le Haut-Uélé, 7 au Sud-Kivu, 6 dans le Haut-Katanga et 5 au Kasaï.

Dans le même registre, 8 malades parmi les cas confirmés sont morts et 5 autres ont été déclarés guéris à Kinshasa.

Pour faire face à la troisième vague de la pandémie qui sévit présentement en République démocratique du Congo et dans le cadre de mettre en application les mesures supplémentaires arrêtées récemment par le Président de la République, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a signé ce lundi 21 juin 2021 un arrêté fixant des nouvelles amendes pour les personnes qui ne vont pas respecter certaines mesures édictées.

Ainsi, toute personne qui sera arrêtée pendant le couvre-feu, elle sera contrainte de payer une amende de 50 000 FC et tout celle qui ne va pas porter le masque, elle devra payer la somme de 10.000 FC.

Depuis la déclaration de la pandémie, la RDC est à 38.330 cas, dont 38.329 cas confirmés et 1 cas probable. Il y a eu 888 décès et 27.969 personnes guéries.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU