PUBLICITÉ

Etat de siège : trois officiers FARDC aux arrêts pour « augmentation des effectifs des militaires » à Bunia

Trois officiers militaires des FARDC ont été arrêtés le mardi 22 juin 2021 par l’auditorat militaire près la cour militaire de la province de l’Ituri. D’après les sources judiciaires, ces officiers sont poursuivis pour augmentation des effectifs militaires parmi les unités engagées dans la traque des groupes armés actifs dans cette province.

Parmi ces officiers, il y a un Lieutenant-Colonel et deux Majors travaillant au sein de l’administration de la 32ème région militaire.
Les sources judiciaires indiquent quant elles que, le dernier cas de la mafia est celui constaté au sein des militaires basés à Boga en opération contre les ADF. Elles affirment que les autorités restent déterminées de mettre fin aux réseaux mafieux qui non seulement gangrènent l’armée, mais aussi constituent un sérieux manque à gagner pour l’Etat congolais, tout en démobilisant les troupes.

- Publicité-

Il sied de rappeler que lors de ses échanges avec les forces vives de la province du Nord-Kivu et celles de l’Ituri, le Président de la République, Félix Tshisekedi a évoqué à plusieurs reprises que les forces armées de la RDC souffrent d’un problème d’effectifs mais aussi l’existence d’un système de magouilles et mafia constaté au sein de forces loyalistes.

Une nouvelle qui est déjà saluée par les acteurs sociaux et forces vives de la province qui expriment leur souhait de voir cette action être approfondie afin de démanteler le réseau de ces mafieux au sein de l’armée.

Le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi pendant son séjour en Ituri, la semaine dernière dans le cadre de l’évaluation de l’état de siège, avait dénoncé lui-même les magouilles ainsi que de la mafia constatée au sein même des forces armées.

Gloire Mumbesa, depuis Djugu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU