samedi, octobre 16, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

Tshisekedi à Beni : « tant que je n’aurais pas réglé ce problème d’insécurité, pour moi je n’aurais pas réussi mon mandat »

- Publicité-

Dans le cadre de sa tournée dans la partie Est du pays, le Président de la République, Félix Tshisekedi a échangé ce jeudi 17 juin avec les forces vives de Beni.

Dans sa prise de parole, le Chef de l’État a réitéré sa profonde détermination de régler une fois pour toute le problème d’insécurité qui endeuille les familles dans cette région depuis des décennies. Pour lui, la priorité des priorités restent la sécurité des populations.

« Croyez-moi chers compatriotes, je suis pas venu au pouvoir pour continuer à assister impuissant à la déglingue de notre population, de notre pays. Je suis venu au pouvoir pour contribuer tant soit peu à améliorer les conditions de vie de nos concitoyens et dans les conditions de vie de nos concitoyens la priorité c’est la sécurité et j’ai toujours dit ça, tant que je n’aurais pas réglé ce problème d’insécurité, pour moi je n’aurais pas réussi mon mandat de Président de la République », a-t-il martelé.

Et de poursuivre : « Donc vous devez comprendre que c’est la priorité des priorités chez moi, voilà pourquoi ce coin de la République, cette région de l’Est est l’endroit où je me suis le plus rendu depuis que je suis président de la République. C’est un signe pour vous montrer que je suis de cœur avec vous, je sais que c’est douleur quand on perd des proches, des connaissances ».

En outre, Félix Tshisekedi a aussi insisté sur la participation des jeunes à la sensibilisation des populations de la région pour qu’elles comprennent le bien fondé de l’état de siège instauré depuis un mois.

« Il faut qu’on y réfléchisse à utiliser les jeunes à leur donner d’avantage les moyens pour qu’ils sensibilisent surtout les jeunes comme eux à comprendre la nécessité de cet état de siège. Vous devez aller vers eux parce qu’évidemment vous savez que le succès des opérations militaires n’est pas souhaité par tout le monde même par des congolais », a dit Félix Tshisekedi tout en déplorant la collaboration des certains citoyens avec les groupes armés.

« C’est ce qui me choque et que parmi des habitants de cette région, il y en a ceux qui combattent cela et qui veulent que la violence continue. C’est inexplicable mais il faut continuer à sensibiliser et expliquer aux populations le bien fondé de cette vision et surtout leur dire que ce n’est pas pour les brimer que nous avons pris cette décision mais c’est plutôt pour les aider », a t’il déploré.

C’est depuis le week-end de la semaine dernière que le Président de la République séjourne dans l’Est de la République Démocratique Congo notamment pour s’appréhender de l’évolution de l’état de Siège un mois après son instauration.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection