PUBLICITÉ

Attendu à Beni, le Chef de l’État appelé à écouter les cris de la population

Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi est annoncé, sauf imprévu, ce mardi à Beni, l’un des territoires de la province du Nord-Kivu en proie à l’activisme des groupes rebelles.

Le parti politique Ensemble pour la République salue l’arrivée du Chef de l’État à Beni. Il demande en outre au Président de la République d’écouter la population et d’être sensible à ses cris. À en croire Maître Juslin Syauswa, la population est disponible de fournir des informations au chef de l’État sur l’évolution ou pas de situation sécuritaire dans la région.

- Publicité-

« La population va lui dire la précision sur la situation sécuritaire, mais s’il se limitait encore aux officiels, sinon ça sera une 3 déception, parceque justement il a déjà fait ici deux voyages,mais sans recevoir ou consulter les couches les plus représentatives de la population, parceque pendant cet état de siège c’est la collaboration qui va nous amener à terminer cette guerre, c’est pourquoi le chef de l’État ne doit pas seulement se limiter à recevoir les informations venant des officiels », a-t-il dit.

Selon l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social,(UDPS), le parti présidentiel, le Chef de l’État vient non seulement se rendre compte de la situation sécuritaire mais aussi évaluer les opérations de traque des groupes armés en cours dans la région de Beni. Bernard Kambale porte-parole de ce parti politique, appelle pour la cause à une mobilisation pour l’accueil de Félix Tshisekedi.

« Nous demandons à la population de venir accueillir avec pompe le président de la République parcequ’il vient sur demande de la population,le chef de l’État avait dit à toute la population de Beni et particulièrement aux enfants que, qu’il avait un agenda surchargé et qu’il devrait se rendre à Beni,et voilà il vient.il vient justement pour l’évaluation des efforts qui sont fournis pour ramener la paix,en ville et territoire de Beni », a-t-il fait savoir.

Son équipe d’avance est arrivée depuis le lundi 14 juin 2021. Elle est notamment composée Des députés nationaux et de la garde républicaine.

Il appert de signaler que le Chef de l’État séjourne depuis samedi 12 juin dernier à Goma où il compatit avec les sinistrés du volcan.

Azarias Mokonzi depuis Beni

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU