PUBLICITÉ

État de siège : la situation est relativement calme, globalement sous contrôle et les opérations de fouille se poursuivent (Gouvernement)

Lors du conseil des Ministres tenu le vendredi 11 juin à Kinshasa, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens combattants, a informé le conseil que la situation sécuritaire « demeure relativement calme et globalement sous contrôle dans toutes les zones de défense », renseigne le compte rendu de la réunion du gouvernement Sama Lukonde Jean-michel.

Cependant, le Ministre Gilbert Kabanda Kurhenga reconnaît que la situation sécuritaire en Ituri, « demeurée préoccupante dans les localités de Boga et Tchabi en territoire d’Irumu où les FARDC ont neutralisé deux (02) éléments ADF parmi ceux qui ont attaqué le 7 juin dernier une position de l’armée et la Mission Anglicane. Si l’ennemi s’est retranché à Tchamata, située à dix (10) kilomètres de Boga, les opérations de fouille de toute la zone se poursuivent ».

- Publicité-

« Treize (13) villages ont été reconquis en territoire d’Irumu. Les activités socio-économiques ont repris. L’appel des autorités locales est lancé aux populations du territoire d’Irumu de regagner les villages pacifiés par les FARDC tout en les invitant à une cohabitation pacifique des communautés pour une paix durable », mentionne le compte rendu de cette réunion.

Dans le Nord-Kivu, dit le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants Gilbert Kabanda Kurhenga, « douze (12) localités des territoires de Masisi, Walikale et Rutshuru ont été récupérées par l’armée ».  

Il a également rappelé que les opérations militaires menées en profondeur dans le cadre de l’état de siège s’intensifient contre les auteurs de l’insécurité et les réfractaires à la reddition dans cette partie du pays. Dans le même ordre, la sensibilisation de la population se poursuit pour qu’elle se désolidarise de l’ennemi en faveur de son Armée. 

Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants Gilbert Kabanda Kurhenga, a conclu son propos en précisant que les FARDC participent activement aux opérations humanitaires en faveur des sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo dans le Nord-Kivu. 

A ce sujet, le déploiement d’un hôpital militaire de campagne a été mis à la disposition par le Président de la République et l’engagement du Génie Militaire dans la construction d’abris en faveur des sinistrés qui ont perdu leurs habitations. 

Adrien AMBANENGO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU