PUBLICITÉ

Détournement de dons pour les déplacés : « ceux qui se sont livrés à de tels actes vont subir la rigueur de la loi » (JM Sama Lukonde)

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animé ce lundi 07 juin, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a réagi au sujet de détournement des vivres et non vivres destinés aux déplacés suite à l’éruption du Nyiragongo, il y a deux semaines.

« Nous avons eu un échange avec les déplacés, ils ont fait état de certaines défaillances au niveau des comités de suivi de distribution non seulement des vivres mais aussi des produits pharmaceutiques ainsi que des conditions de vie des déplacés», rapporté le Chef de gouvernement.

- Publicité-

Jean-Michel Sama Lukonde dit tenir à la réévaluation de l’actuel comité de suivi de distribution et au besoin le remplacer par un autre.

« Nous étions avec le gouverneur militaire et le vice-gouverneur, pour la plupart de cas nous étions avec les administrateurs de territoires dans les zones où nous avons été, nous avons tenu à ce que nous puissions refaire une réévaluation de ce comité de suivi et le changer au besoin pour qu’on puisse s’assurer que nous aurons des personnes qui prennent la charge à la hauteur de leurs responsabilités et dans les deux camps cela a été dit et ça a attiré notre attention et nous allons assurer de faire le suivi quant à ce », a-t-il expliqué.

Dans le même registre, Sama Lukonde a fait savoir qu’il y a des délégués du gouvernement national qui vont rester travailler aux côtés des autorités provinciales pour un monitoring.

Pour ce qui concerne les sanctions, le Premier Ministre affirme que ceux qui se sont livrés à de tels actes vont subir la rigueur de la loi et seront déférés devant la justice.

Il sied de rappeller que c’est le mouvement citoyen « Lutte pour le Changement » (LUCHA) qui avait alerté les autorités sur le détournement de l’aide de la Fondation Denise Nyakeru destinée aux sinistrés et aux déplacés à Rutsuru et Kiwanja.

Suite à cette dénonciation, les suspects de ce détournement ont été arrêtés et une partie des biens détournés a été retrouvée à Rutsuru.

Carmel NDEO

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU