jeudi, octobre 28, 2021
DRC
57,470
Personnes infectées
Updated on 28 October 2021 à 13:31 13 h 31 min
DRC
5,449
Personnes en soins
Updated on 28 October 2021 à 13:31 13 h 31 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 28 October 2021 à 13:31 13 h 31 min
DRC
1,091
Personnes mortes
Updated on 28 October 2021 à 13:31 13 h 31 min

Patrick Muyaya informe qu’une équipe d’experts est au sommet du Nyiragongo pour avoir d’autres informations qui détermineront les décisions futures

- Publicité-

Le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya, est devant les professionnels des médias, ce jeudi 27 mai, en rapport avec la situation actuelle à Goma caractérisée par l’évacuation de la population de 10 des 18 quartiers qui constituent le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

En effet, selon les scientifiques, les données de la sismicité prélevé mercredi indiquaient la présence de magma sous la zone urbaine de Goma avec une extension sous le lac Kivu. Tenant compte de ces observations scientifiques, une éruption à terre ou sous le lac mais celle-ci pourrait advenir avec très peu voire sans précurseur.

Par ailleurs, il a révélé une baisse par rapport à la fréquence et l’intensité de tremblement de terre à Goma. « Les dernières mises à jour des scientifiques de l’OVG indiquent que la fréquence et l’intensité des tremblements de terre ont baissé. Si hier la plus puissante a atteint 5,2 sur l’échelle de Richter depuis ce matin les mouvements sismiques ressentis à Goma tournent autour de 4,2 de magnitude », a-t-il fait savoir.

En outre, Patrick Muyaya annonce qu’une équipe des Volcanologues est sur les sommets de Nyiragongo afin d’observer et les données actuelles. « Une équipe d’experts Volcanologue se trouve depuis la première de ce jeudi 27 mai 2021 au sommet de Nyiragongo pour observer et prélever les données actuelles lesquelles vont permettre au gouvernement de prendre des décisions futures », a renchéri Patrick Muyaya.

Dans ces circonstances, le Gouverneur Militaire du Nord Kivu, Constantin Ndima a instruit, par mesure de précaution, dans la nuit du 26 au 27 mai, les habitants de plusieurs quartiers de Goma situé dans la « zone rouge » correspondant à la zone touchée par la coulée de lave de 2002, d’évacuer vers Sake. Il s’agit des quartiers de Majengo, Mabanga nord et sud, Bujovu, Virunga, Murara, Mapendo, Mikeno, Kayembe et le Volcan.

Carmel NDEO

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection