PUBLICITÉ

Sud Kivu: Deux miliciens tués et cinq autres capturés, bilan d’une offensive des FARDC dans la plaine de la Ruzizi

Deux miliciens du groupe armé Buhirwa ont été tués et cinq autres capturés le week-end, par les éléments du 341ème bataillon spécial des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la localité de Rudaga, à l’ouest de Luberizi dans la plaine de la Ruzizi, renseigne le Porte-parole de l’opération SOKOLA 2 Sud Sud-Kivu, le Capitaine Dieudonné Kasereka.

Selon le Porte-parole de l’opération SOKOLA 2 Sud, cité par l’ACP, le quartier général de ce groupe armé a également été détruit au cours de ces opérations et un militaire des FARDC a été blessé. Parmi les miliciens capturés, deux sont des femmes qui assuraient le ravitaillement en vivres et en matériels aux miliciens.

- Publicité-

Le groupe armé Buhirwa est également accusé d’avoir Kidnappé deux agents d’une ONG internationale qui étaient en mission dans cette partie de la province du Sud-Kivu, apprend-t-on.

Appel aux miliciens actifs à déposer les armes

Le Commandant de la 33ème Région militaire, le Général Bob Kilubi, demande aux groupes armés actifs au Sud-Kivu de déposer les armes. Il souligne par ailleurs que, les sensibilisations sont menées dans les hauts et moyens plateaux d’Uvira, Mwenga et Fizi. Au Cours d’un entretien avec l’ACP le week-end dernier, il a dit que ces sensibilisations qui entre dans le cadre du programme DDRC visent le retour de la paix.

Selon le commandant de la 33ème région militaire, les FARDC sont à pied d’œuvre non seulement dans la sensibilisation mais aussi au front pour mettre hors d’état de nuire les ennemis de la paix. Bob Kilubi appelle à la collaboration entre les services de sécurité pour mettre sur ceux qui sont auteurs de l’insécurité dans la province du Sud-Kivu en général et dans la ville de Bukavu en particulier.

Stéphie MUKINZI

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU