Nord-Kivu : l’armée Ougandaise signalée à Beni (Société civile)

- Publicité-

Plusieurs troupes de l’armée Ougandaise(UPDF) sont signalées en République Démocratique du Congo (RDC) ce mardi 25 mai 2021, précisément à la chefferie de Watalinga, dans le territoire de Beni (Nord-Kivu).

D’après David Muwaze président de la société civile de cette chefferie, qui a confirmé cette information à POLITICO.CD, c’est le général Chirimwami, alors patron des opérations Sukola 1, « qui a accueilli ces troupes au niveau du pont Lamiya ». La même source ajoute que le Général Chirimwami « est entré en contact avec les généraux ougandais et leurs troupes qui se sont dirigés à Kipuliya et Baumu se dirigeant vers le secteur de Rwenzori ».

« C’était une unité de l’armée Ougandaise UPDF, qui est entrée sur le sol congolais par l’entremise du Général Chirimwami, qui a échangé longuement avec ces troupes sur le pont Lamiya. Ils se sont dirigés à Kipuliya, à Baumu. Ils sont entrés par Nobili. Nous confirmons cette information. Nous ne savons pas le motif de l’entrée de ces troupes. En tout cas nous ne voulons même pas parler de ce sujet parceque nous n’avons pas été informé sur leur entrée », a-t-il précisé.

L’administrateur du territoire de Beni, s’est réservé de tout commentaire sur ce sujet. Nous avons été en difficulté d’entrer en contact avec le porte-parole des opérations Sukola 1 dont le téléphone est resté injoignable jusqu’à présent.

Contacté par POLITICO.CD, le porte-parole des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, le Général Léo-Richard Kasonga ne confirme ni dément cette information. À la question de savoir si l’entrée des troupes ougandaise était vraie, le porte-parole de l’armée dit ne pas être au courant : « je ne connais pas ça. Je ne connais pas », répète-t-il.

Il faut signaler que des accords militaires seraient signés entre la RDC et l’Ouganda pour combattre les rebelles ADF.

Azarias Mokonzi depuis Beni

notre sélection