vendredi, mai 14, 2021
DRC
30,478
Personnes infectées
Updated on 14 May 2021 à 9:26 9 h 26 min
DRC
3,102
Personnes en soins
Updated on 14 May 2021 à 9:26 9 h 26 min
DRC
26,601
Personnes guéries
Updated on 14 May 2021 à 9:26 9 h 26 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 14 May 2021 à 9:26 9 h 26 min

Sheikh Aliamin, l’imam anti ADF assassiné à Beni

- Publicité-

L’un des hauts responsables de l’islam à Beni, le Sheikh Aliamin président de la communauté Islamique du Congo (COMICO)/Beni, chargé des cultes, a été fusillé, à bout portant samedi 01 mai 2021, en pleine prière de 19h dans la mosquée centrale de Beni Mupanda. Dans ce numéro POLITICO.CD revient sur l’extrait de l’une de ses prédications hostiles aux combattants islamistes de l’ADF. Dans cette prédication, le Cheik Aliamin condamnait les egorgements des êtres humains, l’un des modes d’emploi des ADF.

« Le prophète Mahomet ne nous a pas appris à couper les têtes et encore moins à faire couler le sang. Ce qui se fait, c’est autre chose et non l’Islam que je prêche », lance-t-il d’emblée au début de cette prédication.

Face à la montée des tueries notamment à Béni, le Sheikh n’entend pas se taire. Il affirme ne prêcher que la vérité : « la vérité blesse, mais elle restera vérité, même si je meurs aujourd’hui, il y aura d’autres qui viendront pour proclamer l’islam, Ils viendront encore plus nombreux plus que moi et ils proclameront l’islam. Mais, Je ne peux pas me taire en voyant les insanités qui se font au delà de l’islam pour ternir son image et une mauvaise campagne contre l’Islam. Je ne peux pas me taire. Non, non, non c’est impossible ».

Direct dans ses prédications, Sheikh Aliamin rejetait catégoriquement les allégations sur la participation des musulmans dans les massacres qui endeuillent les familles à Beni.

« C’est pour ça frère et soeur, vous qui avez abandonné vos occupations, vous qui avez perdu les membres de vos familles ( père, mère, tante, sœur, peut-être votre épouse ou votre mari est mort), Enlevez de votre esprit que ceux qui les ont tué sont des Musulmans. C’est faux. Ce qui se fait, n’est pas l’Islam », disait-il ton ferme.

« Même si, ils s’habillent en soutanes et même si, ils lisent le Coran du début à la fin, mais sachez que ce qui se fait n’est pas l’Islam. Pas du tout », a-t-il ajouté faisant allusion à des nombreuses vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrant les rebelles avec le drapeau de l’État Islamique (E.I).

D’après le Sheikh Aliamin, l’islam est une religion de paix, de Compassion et non de versement du sang.

« Le prophète Mahomet est passé par beaucoup de percussions, Quand il partait prêcher au moyen Orient, les patriarches ont envoyé les jeunes pour le lapider mais le prophète s’est retiré d’entre eux et là, le sang coulé mais il s’est calmé… Regardez la compassion du prophète Mahomet. Allah a même envoyé l’ange Gabriel pour lui dire que s’il veut, Il peut renverser cette terre et les engloutir tous mais il attendait qu’il dise un mots… Mais écoutez sa réponse, lui qui est considéré aujourd’hui comme celui qui apportait la religion d’effusion de sang, la religion qui égorge, celle qui décapite. ” Éternel, aie pitié d’eux, ils ne savent pas ce qu’ils font mais dans leurs générations, viendront ceux qui te connaîtront et s’humilieront devant tes commandements. C’était un homme de compassion et sa compassion était surabondante. Il a été frappé, Maltraité mais les paroles qu’il a sorties, sont celles du pardon. Si le prophète Mahomet était sanguinaire pourquoi n’a-t-il demandé à l’ange Gabriel de tuer tous ceux l’ont persécuté ? Pourquoi le Grand Allah n’est pas parti à l’encontre de la volonté du prophète Mahomet et dire qu’ils l’ont fait du mal et ils doivent tous mourir ? Non tout ça était une façon de vouloir montrer que le prophète Mahomet est qui et montrer que l’islam c’est la paix et la Compassion et non le versement du sang frères et sœurs. Si vous ouvrez les réseaux sociaux (WhatsApp), parmi dix vidéos que vous seront envoyées, 7 seront pour ternir l’image de l’Islam. Peut-être 2 parmi elles seront pour la politique mais 7 pour ternir l’image des Musulmans», a-t-il martelé.

Le Sheikh Aliamin persistait fermement sur le fait que ce qui se passe actuellement à Beni n’a aucun rapport avec l’Islam.

- Advertisement -

« Mais ce qui est étonnant dans tout ça et particulièrement dans les récentes vidéos, ils saluent et donnent les informations. Mais, le soucis est que, ceux qui se disent soit disant musulmans, proclament l’islam et après 30 minutes ils nient l’islam. Comment est-ce possible ? Un musulman l’est dès lors qu’il a fait le vœux ou qu’il a juré jusqu’à sa mort et il marchera sous les commandements de Allah, ce que Allah veut, il fait, ce qu’il ne veut pas, il ne le fait pas. Maintenant ceux qui ont volé le porc d’autrui et l’ont égorgé, sont-ils quels types des musulmans ? Quelle sorte d’Islam qui autorise le porc? Quel lien y a-t-il entre un musulman et un porc? Lequel? Ils crient Allah Akbar, Allah Akbar et après ils volent le porc »

Rappelons que peu avant ces faits tragiques, le Sheihk Aliamin a été mis aux arrêts dimanche 04 avril. Il était entre les mains des services de sécurité pour raison de renseignement.

Du côté du gouverneur du Nord Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, un autre son de cloche se fait entendre. Faisant suite à cette nouvelle, Carly Nzanzu cité par nos confrères de Congo Rassure, a indiqué que la victime avait été appelée, et non interpellée par la justice pour vérifier une information livrée par un élément Commando ADF arrêté. À cette occasion, il avait aussi été mis au courant des menaces qui planaient sur sa tête.

Carmel NDEO

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection