l'info en continu

Willy Bakonga condamné à 3 ans de servitude pénale

- Publicité-

Le verdict est tombé. L’ancien ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (ESPT), Willy Bakonga a été condamné jeudi 29 avril à 3 ans de servitude pénale pour « transfert illicite de fonds à l’étranger ».

De son côté, Joël Bakonga, fils de l’ancien ministre a écopé 6 mois de prison. Ils ont été jugés en procédure de flagrance à la Cour de cassation.

- Publicité-

Lors de la plaidoirie, le Ministère public avait requis 10 ans de prison et une amende équivalant à 3 fois la somme de 33.500 dollars américains (trouvés sur les prévenus) à l’encontre de l’ancien Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), Willy Bakonga et son fils Joël Bakonga, jugés en flagrance au Parquet général près la Cour de cassation et ce, en attendant l’ouverture d’un procès dans l’affaire du détournement des fonds de la gratuité de l’école primaire.

De leur part, les avocats de Willy Bakonga ont balayé de rêvers de main les accusations de détournement des deniers publics et de blanchiment des capitaux imputées à leur client. Toutefois, ils ont reconnu que leur client était en possession de 30 mille dollars américains pour ses soins médicaux et non 2 millions, tel que relayé dans les réseaux sociaux.

Il sied de préciser, Willy Bakonga attend également faire face à un deuxième procès consacré aux detournements des fonds alloués à la gratuité de l’enseignement et l’enseignement à distance pendant la covid-19.

Carmel NDEO

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU