mercredi, octobre 20, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

Beni: Un terroriste ADF capturé par l’armée et 7 civils tués par la milice

- Publicité-

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) annoncent l’arrestation d’un combattant membre du groupe rebelle ADF et d’un de leurs collaborateurs, la journée de jeudi 22 avril 2021.

Selon le Lieutenant Antony Mwalushay, Porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Sokola 1 du Grand Nord, l’élément ADF a été arrêté à Kikingi, dans le secteur de Rwenzori, territoire de Beni (Nord-Kivu). “Nos éléments des FARDC ont arrêté un terroriste ADF du nom de Zawadi Justin, âgé de 29 ans. Il a été arrêté à Kikingi, sur l’axe Mutwanga Kamango. Il est originaire de Kawindo, à plus ou moins 7 km à l’Est de Kamango. C’est grâce à la collaboration de la population et les renseignements nous donnés par nos amis de la MONUSCO que nos éléments ont mis la main sur ce terroriste”, a indiqué le Lieutenant Antony Mwaluchay.

À l’en croire, un autre collaborateur des ADF a été arrêté ce même jeudi par l’armée. Celui-ci assurait le relais des marchandises des rebelles dans la région du Grand Nord. “Votre armée a mis la main sur un grand collaborateur des ADF/MTN du nom de Kangusi Musinda Justin alias Ombeni qui opérait sous couverture de l’agence de voyage Kivu Kwetu Expresse, sans y être officiellement engagé. Il était connu sous le pseudonyme de l’ambassadeur. Il assurait le relais des marchandises des terroristes ADF/MTN de l’Ouganda jusqu’à Butembo, via la ville de Beni”.

Aussi, ce vendredi, au moins 7 personnes dont une femme ont été tuées dans deux nouvelles attaques ADF dans les villages de Aveyi et Kukutama, près de la localité de Mamove, à l’Ouest de la commune rurale d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Cette nouvelle a été rapportée par nos sources de la société civile locale. Ces dernières attaques viennent d’avoir lieu alors que des manifestations s’intensifient à travers le pays pour protester contre la recrudescence de la violence et des crimes commis à l’Est du pays.

À Beni, des élèves ont passé nuit à la belle étoile devant la mairie jeudi 22 avril pour exiger l’arrivée du Président de la République dans cette ville afin qu’il trouve des solutions au problème de la paix et de la sécurité. Pendant ce temps, dans la même ville de Beni, une marche pacifique pour la paix, organisée par des femmes, a été réprimée ce vendredi par la police. Cette dernière indique avoir été attaquée par des jeunes manifestants qui se sont joints à ces femmes et qui, selon elle, ont transformé la marche pacifique en une violente.

À Kinshasa, en dépit de la volonté exprimée par la plateforme d’opposition Lamuka de soutenir, ne serait-ce que moralement, la population de l’Est de la RDC meurtrie pas des massacres à répétition, il n’y a pas marche ce samedi 24 avril 2021, contrairement à ce qui a été prévu. Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a dit ne pas pouvoir prendre acte de cette activité pourtant projetée depuis plus d’une semaine. Ainsi a-t-il répondu ce vendredi 23 avril 2021 à Blanchard Mongomba, Secrétaire Général du Nouvel Élan, l’un des partis politiques phares de la plateforme Lamuka. Et ce samedi sur terrain, selon des sources concordantes, des forces de l’ordre ont été déployées pour disperser les manifestants.

Merveilles Kiro

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection