PUBLICITÉ

Insécurité: l’Assemblée Nationale a délégué 8 élus du Nord-Kivu pour s’imprégner de la situation de Buhene

Les relations sociales ne sont plus au beau fixe entre les communautés Nande et Kumu. À Buhene, quartier situé dans le territoire de Nyiragongo, à l’entrée de Goma, le climat est de plus en plus délétère et cela se voit chaque jour qui passe. Depuis plus d’une dizaine de jours maintenant, les populations “Kumu” et “Nande” ne cessent de se renvoyer la balle au sujet des récentes tueries des membres de leurs communautés respectives.

Ce climat de tensions sociales émaillées d’actes de violence s’est exarcerbé depuis la récente tuerie, par armes blanches, de deux transporteurs de braises qui seraient identifiés comme étant membres de la communauté Kumu (majoritaire dans ce territoire). Ces derniers ont été tués lors des manifestations contre l’insécurité qui gangrène la région de l’Est du pays, appelées par les groupes de pression en soutien à la population meurtrie de Beni.

- Publicité-

Depuis le début des échauffourées ensanglantées qui ont éclatées à cet effet, le Gouvernement provincial rapporte au moins 14 morts, 53 blessés, plus de 35 maisons incendiées ainsi que des maisons dépouillées de leurs biens, rien que dans la partie Nord de la ville de Goma, à la lisière avec le territoire de Nyiragongo.

À la suite de cette situation, une délégation des Députés nationaux élus respectivement de Goma, Lubero, Nyiragongo et Masisi séjourne à Goma, chef lieu du Nord-Kivu, depuis ce dimanche 18 avril 2021. Cette délégation, reçue ce dimanche par le Gouverneur Carly Nzanzu Kasivita du Nord Kivu le même jour, est composée notamment de Didier Kamundu, élu de Masisi, ainsi que Patrick Munyomo, Hubert Furuguta, Josué Mufula, Jean-Baptiste Kasekwa et Elvis Mutiri, tous élus de Goma, mais aussi Muteule Moromoro et Jeanette Mapera. Ils disent être venu pour une mission d’information au sujet de la situation qui sévit à Buhene.

Selon le Député Didier Kamundu qui conduit cette délégation, c’est aussi pour eux une occasion de compatir avec la population du Nord-Kivu et de soutenir les décisions prises par son Gouverneur afin de rétablir de l’ordre de cette partie. “Nous sommes venus, dans une délégation de 8 Députés nationaux, avec comme objectif de compatir avec nos concitoyens qui ont connu des événements qui se sont passés à Turunga, Buhene, spécialement dans le territoire de Nyiragongo et soutenir le Gouvernement provincial du Nord-Kivu”, a expliqué cet élu du territoire de Masisi. Pour faire passer son message de paix et de cohésion, il indique que sa délégation a été envoyée par le Président de l’Assemblée nationale afin de rencontrer les différentes couches de la population et de s’imprégner de la situation sur place.

Le Député Didier Kamundu appelle la population à l’apaisement. À l’en croire, le Gouvernement central s’est déjà saisi du dossier et les Députés du Nord-Kivu ont aussi déjà saisi le Président de l’Assemblée nationale. « La situation de Beni et de Butembo nous préoccupe beaucoup. S’il y a eu des événements ici, c’est à la suite de ce qu’il se passe à Beni. Nous soutenons cette population qui souffre depuis longtemps et comprenons les jeunes qui s’expriment à travers la rue par des manifestations et nous disons en même temps que nous ne pouvons pas gérer cette situation par des scènes de violences et consorts.»

Merveilles Kiro

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU