Covid-19: Démarrage malgré tout de la campagne de vaccination avec AstraZeneca ce lundi

- Publicité-

Malgré les protestations, les doutes sur la qualité du vaccin AstraZeneca et la courbe descendante des cas de contamination au Covid-19, la République Démocratique du Congo fait son passage en force. Le pays a officiellement lancé la campagne de vaccination contre cette pandémie ce lundi 19 avril. C’est le Ministre sortant de la Santé publique, Eteni Longondo, qui a donné le go aux Cliniques Universitaires de Kinshasa (CUK).

Eteni Longondo et son vice ont été les premiers à se faire injecter le vaccin AstraZeneca, au cours de cette cérémonie. Profitant de cette occasion, Eteni Longondo a invité les personnes cibles à se faire vacciner car, selon lui, « ce vaccin est efficace et nous montre par tout ailleurs un impact possible sur la pandémie à la Covid-19 ».

Il a en outre appelé au commun effort pour lutter contre la désinformation et la suspiscion autour de la vaccination. « Personne en effet ne sera en sécurité tant que tout le monde entier ne le fera pas. Nous devons donc conjuguer nos efforts autour des médias et des professionnels de la communication pour remporter le combat contre la désinformation et la suspiscion », a-t-il déclaré.

C’est depuis début mars 2021 que la RDC a reçu 1.700.000 doses du vaccin Astrazeneca par l’intermédiaire de COVAX, une organisation au sein de GAVI (l’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation), chargée de distribuer les vaccins contre la Covid-19 dans le monde.

La RDC avait suspendu, par mesure de précaution, l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca et avait reporté à une date ultérieure le début de la campagne de vaccination qui était initialement prévue pour le 15 mars. Cette décision avait été motivée suite au risque d’effets secondaires dangereux, entre autres la thrombose ou formation de caillots sanguins que ce vaccin a causé dans certains pays. Cependant, les autorités sanitaires congolaises tentent de rassurer qu’après une contre expertise, le vaccin AstraZeneca, déjà disponible en RDC, ne présenterait aucun inconvénient pour la population.

Sous d’autres cieux, le Danemark, lui, a déjà décidé d’arrêter définitivement la vaccination contre le coronavirus au moyen du vaccin AstraZeneca. Le mercredi 14 avril, des médias danois cités par le journal belge Le Soir ont rapporté que le royaume nordique qui avait d’abord suspendu l’utilisation du sérum d’AstraZeneca à la mi-mars, en raison des cas suspects de mauvaise coagulation sanguine potentiellement liés à vaccin suédo-britannique, a ensuite convenu de suspendre également, pour le moment, la vaccination avec le vaccin anti-covid du laboratoire Johnson & Johnson, en raison de l’apparition récente de cas graves de formation de caillots sanguins chez plusieurs personnes.

Un jour plus tôt, Gilbert Kankonde, Ministre sortant de l’Intérieur, dans sa restitution de la réunion tenue le mardi 13 avril à la présidence de la République, avait précisé que la vaccination sera volontaire et que la priorité reste réservée au personnel de santé ainsi qu’aux personnes vulnérables souffrant des maladies chroniques.

Carmel NDEO

1 COMMENTAIRE

  1. Je veux que cet article soit lu et republié dans tout mon pays. Tshisekedi est un mourant et un coquin.
    1. La population est tuée du jour au lendemain dans l’est du pays, mais lui ne fait que voyager. On dirait que c’était sa mission et il la voulait tellement.
    2. Lui qui vient d’être mis là (…) sans but ni objectif pour l’intérêt de la nation, ici il autorise la vaccination d’un test que les pays les plus développés du monde ont remis en cause, mais lui, avec ses médecins de classe inférieure comparé en Norvège, comment peuvent-ils nous assurer que le vaccin est sain?
    Là, il ignore les massacres à l’Est. Il ressemble vraiment à une marionnette! Laissez-nous tranquilles.
    Après avoir été corrompu par la communauté internationale sur le vaccin parce qu’il veut rester au pouvoir après l’échec de son premier mandat, il accepte tout, mettant toute la nation congolaise en danger.
    Le pays est gouverné par des satanistes, des coquins et avides de pouvoir, des gens comme les Tshisekedi, Eteni Longondo et leurs collaborateurs.
    # RENDEZ-VOUS_FR_2023

    MAGUFULI ressuscitera un jour pour diriger le CONGO

    Je suis congolais,
    J’ai été,
    Et je resterai ainsi.
    Je sais que ce message blessera le subconscient, mais tandis que nous blâmons l’enfant du voisin, l’enfant sage en profite.

Comments are closed.

notre sélection

%d blogueurs aiment cette page :