PUBLICITÉ

Insécurité à l’Est : »lorsque les gens seront interpelés, votre bureau ne sera pas là pour protéger qui que ce soit » (J.M Kabund)

Le Premier Vice-président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund s’est adressé aux députés nationaux lors de la plénière d’adoption du calendrier de la session parlementaire de mars, concernant les diverses interprétations de la dernière adresse du Président Christophe Mboso aux élus de l’Est.

Pour fixer l’opinion et les députés de l’Est, Jean-Marc Kabund a-kabund revient sur les motivations du discours de Mboso.
« Cette situation préoccupe tout congolais épris de paix. Nous devons tous regarder dans la même direction pour éradiquer ce fléau qui décime nos frères et sœurs. Je voudrais expliciter ce qu’a dit le Président Mboso. Cette situation de l’Est va dans tous les sens maintenant, chacun a son interprétation, mais dans le cadre du bureau de l’Assemblée nationale, nous avons eu des entretiens avec plusieurs personnalités et les services de renseignement congolais et occidentaux. Nous avons entendu plusieurs versions », a-t-il expliqué.

- Publicité-

Pour Kabund, l’appel du Président Mboso va au-delà du simple fait d’indexer un groupe d’individus. « Nous interpellons tous les congolais à s’intéresser à cette question de l’Est. On ne peut pas être congolais et participer à la destruction de son propre pays. Donc, le Président Mboso interpelle ceux qui seraient derrière ces histoires », a-t-il indiqué.

Prévenant sur des éventuelles interpellations des complices, Kabund renchérit :
« C’est une question de la sécurité de l’État. S’il aurait cité des députés dans cette interpellation, je crois que ce n’est pas ça son intention. Son intention était d’interpeller toute personne qui serait derrière la situation de l’Est de se retirer et nous disons que demain, lorsque les gens seront interpelés, votre bureau ne sera pas là pour protéger qui que ce soit ».

Bivince Mpungu

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU