PUBLICITÉ

Procès EPST : 20 ans de prison pour le DG du SECOPE et l’IG de l’EPST

Le procès sur le détournement des fonds alloués à l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) et au Service de Contrôle et de Paie des Enseignants (SECOPE), ouvert le vendredi 5 mars 2021 à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, vient d’être bouclé en première instance ce jeudi 25 mars. Le Directeur Général du SECOPE Dhelon Kampayi et l’Inspecteur Général de l’EPST Michel Djamba sont tous deux condamnés à 20 ans de prison ferme.

Le Ministère Public avait requis également 20 ans de travaux forcés à l’endroit de chacun d’eux. Il reprochait à ces derniers d’avoir violé des dispositions légales en matière de passation de marché public, notamment l’absence de la publicité et de l’appel d’offre dans le processus de recrutement des fournisseurs, et surtout la non prise en compte des règles de comptabilité publique qui régentent l’administration publique. De leur côté, les 2 prévenus avaient plaidé non coupable au cours de l’audience devant le juge président du tribunal du séant, Aimé Ilunga.

- Publicité-

Stéphie MUKINZI | @Stephie_MKZ

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo la justice, il faut continuer, ce n’est même pas le début du commencement, ils sont nombreux vos clients, voyons aussi les ports Matadi et Boma

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU