PUBLICITÉ

COVID-19 : l’actuelle souche du virus en Belgique vient de la RDC

La souche du coronavirus, le nouveau variant du Sars-CoV-2, qui sévit ces derniers jours en Belgique est originaire de la République Démocratique du Congo (RDC), lit-on dans le journal français Le Figaro. Ce quotidien révèle que cette souche du coronavirus, baptisée B.1.214, identifiée dès avril 2020, circule dans au moins 17 pays dont la Belgique, la Suisse, le Danemark et la France.

« L’annonce de la découverte d’un nouveau variant du Sars-CoV-2 en Belgique a été un peu trop rapide. Car, d’après nos informations, cette nouvelle souche est, en fait, d’abord apparue dans la République Démocratique du Congo, une ancienne colonie belge. Puis dans la banlieue de Brazzaville, en République du Congo, il y a plusieurs mois. Le département de génétique médicale du CHU de Liège a pourtant affirmé qu’un de ses scientifiques a été le premier à avoir identifié ce variant. « C’est notre chercheur Keith Durkin qui a identifié ce variant dans le cadre du programme national de surveillance génomique du virus qui a été lancé fin décembre dans notre pays », avait indiqué dimanche dans le quotidien Le Soir Vincent Bours, responsable du laboratoire d’analyse et de séquençage du Sars-Cov-2 de l’Université de Liège », lit-on dans les colonnes du Figaro.

- Publicité-

À Kinshasa, toutes nos tentatives ce matin pour joindre le Ministre de la Santé publique Eteni Longondo n’ont pas encore abouti.

Se basant sur de données internationale Gisaid, qui regroupe 842.000 séquences du coronavirus, Le Figaro note qu’en extrayant les données, il est possible d’affirmer que si ce variant appelé B.1.214 est surtout présent en Belgique, puis dans au moins 16 autres pays, notamment la Suisse, le Danemark et la France, il a été repéré sur des échantillons datant d’avril 2020 en République Démocratique du Congo, puis dans la République du Congo ! Soit, trois mois avant la découverte rétrospective du même variant en Belgique, retrouvé dès juin 2020, sur des anciens échantillons.

À en croire Le Figaro, la seule certitude est que ce variant ne porte pas les mutations les plus inquiétantes qui caractérisent les variants dits d’inquiétude, que sont les variants anglais, sud-africain et brésilien. Selon les dernières informations disponibles, le poids du variant «belge» dans les nouvelles contaminations de la population en Belgique est équivalent aux variants sud-africain et brésilien, pourtant apparus plus tard. Et ne devrait donc pas être plus contagieux, ni avoir un caractère accru de «sévérité».

Stéphie MUKINZI | @Stephie_MKZ

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

1 COMMENTAIRE

  1. Mensonge éhonté et grossier. Il n’y a aucune souche de coronas d’origine RDC. Tout a été importé d’Europe par les voyageurs et ne cherchez surtout pas à nous imposer votre vaccin. Merci.

Comments are closed.

spot_img

EN CONTINU