PUBLICITÉ

Parlement : du pain sur la planche à la rentrée

Des informations en provenance du Palais du Peuple font état de la reprise des activités dans les deux Chambres du Parlement, après un bref moment de répit, depuis la rentrée parlementaire solennelle qui a eu lieu le lundi 15 mars dernier.

À l’Assemblée nationale, on s’attèle ce mercredi 24 mars à l’élaboration d’un projet d’un calendrier de toutes les activités de la session ordinaire en cours. Logiquement, on doit s’attendre à la convocation de la plénière dans les heures qui suivent.

- Publicité-

Par contre, au Sénat, la Conférence des présidents a déjà adopté le projet de calendrier. Une plénière est convoquée pour ce lundi 22 mars. Une session ordinaire, certes, mais dont les enjeux sont multiples au vu des matières qui seront examinées.

Revenons à l’Assemblée nationale. Dans son allocution, le Président Christophe Mboso avait déjà planté le décor. La question électorale fera partie des priorités, avait-il assuré, face à la pression venant de tous bords. Une bonne frange de l’opinion souhaite que la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI soit examinée en primeur.

L’épineuse question du vaccin contre la Covid-19 s’invitera au débat. À ce propos, le député Bertin Mubonzi a adressé une question écrite au ministre de la Santé sur la responsabilité en cas d’effets secondaires sur les personnes vaccinées. En ce moment, une controverse autour du vaccin AstraZeneca envahit l’opinion. Pourtant, il s’agit d’un vaccin dont l’efficacité a été attestée par l’Agence européenne du Médicament (EAM). Finalement, faut-il utiliser le vaccin ou pas? La question vaut son pesant d’or.

Le projet de loi portant Code Numerique congolais fera probablement l’objet de débats. Le député national Tony Mwaba a introduit le projet de loi y afférant.

Sans compter l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde attendu avec impatience et, en ligne de mire, l’adoption de son projet d’actions.

Les activités au Parlement ont connu un coup d’arrêt suite au décès le 10 mars dernier du Député national Henri Thomas Lokondo à Johannesburg, en Afrique du Sud. Le temps de finir avec les obsèques de l’illustre disparu.

Un Parlement new look aux couleurs de l’Union sacrée est attendu au tournant.

JM Mawete

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU