mercredi, novembre 18, 2020
DRC
11,918
Personnes infectées
Updated on 18 November 2020 à 21:22 21 h 22 min
DRC
405
Personnes en soins
Updated on 18 November 2020 à 21:22 21 h 22 min
DRC
11,190
Personnes guéries
Updated on 18 November 2020 à 21:22 21 h 22 min
DRC
323
Personnes mortes
Updated on 18 November 2020 à 21:22 21 h 22 min

Conflit du Tigré : l’Éthiopie sollicite le soutien politique et diplomatique de la RDC

- Publicité-

Le conflit qui oppose depuis le 4 novembre dernier l’armée fédérale éthiopienne aux forces de la région dissidente de Tigré connait une escalade dangereuse avec risque d’embrasser d’autres pays voisins.

C’est pour obtenir un soutien politique et diplomatique que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo en sa qualité de premier vice-président en exercice et Président élu de l’Union Africaine dès janvier 2021 a été sollicité par le gouvernement éthiopien, rapporte la Présidence de la République.

Vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères d’Ethiopie, M. Demeke Mekonnan Hassan a présenté ce mercredi au Chef de l’Etat, l’évolution de la situation dans son pays de manière à obtenir une compréhension des efforts que son gouvernement fournit pour rétablir l’autorité de l’Etat dans cette 9ème région d’Éthiopie.

À ce sujet, le vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères éthiopien a indiqué que son gouvernement gère cette situation et qu’il va rétablir l’ordre, la paix et l’autorité de l’Etat le plus rapidement.

« Nous avons aussi parlé du renforcement des relations bilatérales entre nos deux pays dans tous les domaines y compris dans le domaine hydroélectrique », a déclaré à la presse le Chef de la diplomatie éthiopienne.

En ce qui concerne le barrage hydroélectrique d’Éthiopie et le problème qu’il pose dans le cadre du bassin du Nil, M. Demeke a affirmé que les négociations avec l’Égypte se poursuivent et l’issue sera favorable pour les deux pays.

Comme pendant la deuxième guerre mondiale avec la battaille d’Assosa et Gambela, la RDC est prête à reconquérir des terres éthiopiennes le cas échéant. Pour l’instant, le gouvernement éthiopien dit avoir la maîtrise de la situation et va gérer seul à l’interne le conflit de Tigré. L’ordre constitutionnel sera rétabli rapidement, a conclu M. Demeke.

À travers ces émissaires, le gouvernement éthiopien souhaite la bienvenue dans son pays au Président de l’Union Africaine dès janvier 2021 et lui assure de tout son soutien.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...