samedi, novembre 14, 2020
DRC
11,692
Personnes infectées
Updated on 14 November 2020 à 13:00 13 h 00 min
DRC
391
Personnes en soins
Updated on 14 November 2020 à 13:00 13 h 00 min
DRC
10,983
Personnes guéries
Updated on 14 November 2020 à 13:00 13 h 00 min
DRC
318
Personnes mortes
Updated on 14 November 2020 à 13:00 13 h 00 min

l'info en continu

Alain Atundu : « le FCC n’a pas pour finalité d’offrir le Président Kabila en libation »

- Publicité-

« Quelles que soient les divergences vraies ou supposées entre les 2 partenaires, une initiative d’une telle portée nationale ne pouvait intervenir à l’insu et dans l’ignorance arrogante du FCC », a dit Alain Atundu, ancien porte-parole de l’ex-majorité présidentielle sous le régime Kabila, sur Top Congo FM, ce samedi 14 novembre 2020.

Selon lui, « les conditions du déclenchement du dialogue (consultations nationales initiées par le Chef de l’Etat) et la fin recherchée ou en tout cas déclarée de la coalition FCC-CACH  montre et démontre que l’objectif premier, la finalité, de ce dialogue est la destruction de la Coalition par l’anéantissement du FCC dans la vie politique afin de mettre le Président Kabila hors-jeu d’une part, et de réconcilier les signataires de l’accord de Genève ».

- Publicité-

Il estime que « la non-implication préalable du Front commun pour le Congo (FCC) par le Chef de l’État est la preuve flagrante d’une gouvernance unilatérale contrairement à l’esprit de la démocratie et à l’esprit de l’accord de coalition ».

« Est-ce par manque de considération ou par défi ? On peut se poser ce genre de question », s’est interrogé le Président du Conseil d’administration de la SNEL pour qui, « tout bien considéré, le FCC ne pouvait se faire harakiri ou se rendre à canossa en se présentant naïvement et docilement  comme un mouton qu’on mène à l’abattoir ».

Alain Atundu prévient que « le FCC n’a pas pour finalité d’offrir le Président Kabila en libation ».

L’ancien porte-parole de la MP qui plaint le « peuple dabord, aujourd’hui désillusionné et abandonné au bord de la route de la recherche effrénée de l’enrichissement facile et sans cause », pointe « l’acharnement à vouloir écarter, à tout prix, le FCC des institutions ou dans les institutions et à éliminer Kabila du jeu politique ».

« Comme le Président Kabila, je persiste à croire que la Coalition à toutes les raisons de continuer à exister », conclut Alain Atundu tout de même avec espoir.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

Consultations politiques : les maraîchères souhaitent que les décisions améliorent le social

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a reçu les associations des femmes maraîchères aux consultations voulues inclusives, ce vendredi...

Godé Mpoyi souhaite un contact permanent avec le Sénat pour un développement harmonieux de Kinshasa

Le président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoyi, a exprimé, vendredi 13 novembre 2020, le besoin d'être toujours en contact permanent...

Assemblée nationale:  » Rassurez-vous que la décision sur le RAM est très responsable » (Augustin Kibassa)

Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba a rassuré, jeudi 12 novembre...

La regroupement politique AAB s’interroge sur la crise qui empoisonne les relations FCC-CACH

L'Action alternative pour le bien-être et le changement (AAB), un regroupement politique du Front commun pour le Congo (FCC), s'est interrogée, vendredi,...

« Nous partageons avec le Chef de l’Etat l’entendement […] en ce qui concerne l’Union sacrée de la nation » (Richard Muyej)

"Nous partageons avec le Chef de l'Etat l'entendement de sa démarche en ce qui concerne l'Union sacrée de la nation", c'est ce...