dimanche, novembre 15, 2020
DRC
11,760
Personnes infectées
Updated on 15 November 2020 à 22:13 22 h 13 min
DRC
355
Personnes en soins
Updated on 15 November 2020 à 22:13 22 h 13 min
DRC
11,086
Personnes guéries
Updated on 15 November 2020 à 22:13 22 h 13 min
DRC
319
Personnes mortes
Updated on 15 November 2020 à 22:13 22 h 13 min

Une plainte de S. Yalaghuli contre A. Kabuya pour diffamation et incitation à l’atteinte à la vie d’autrui

- Publicité-

Une plainte contre Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), pour diffamation et incitation à l’atteinte à la vie d’autrui a été déposée, le mercredi 11 novembre 2020, auprès du procureur Général près la Cour d’Appel de Kinshasa-Gombe, par le ministre des Finances Sele Yalaghuli.

Dans sa plainte contre Augustin Kabuya, Sele Yalaghuli fait référence à un enregistrement audio infractionnel en circulation où on entend le Secrétaire général de l’UDPS proférait des menaces contre lui, au cours d’une matinée politique tenue le 10 novembre au siège du parti à la 10è rue.

« Le fait que Monsieur Kabuya se voit permis dans ses propos incendiaires de faire allusion personnellement à moi et à trois reprises dans son discours des menaces et d’appel à la violences à mon endroit particulièrement, me fonde à vous saisir et dénoncer ce comportement infractionnel contre ma personne convaincu que vous appliquerez la loi pénale dans sa rigueur », a écrit Sele Yalaghuli.

Devant les militants de l’UDPS, Augustin Kabuya avait entre autres dit : “vous voulez retourner au pouvoir mais il faut présenter un bilan. Vous avez commis plusieurs assassinats et crimes économiques. Vos noms sont cités dans les rapports des pillages de ce pays. Aujourd’hui, vous vous organisez avec le ministre des Finances pour bloquer les paiements des agents pour dresser l’armée, la police et les fonctionnaires contre le Chef de l’État […] Je vous dis comme ils veulent ça, nous sommes prêts pour les affronter, et certains d’entre eux vont prendre le chemin d’exil”.

Des propos incendiaires condamnés par le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme (BCNUDH) et le Ministre des droit humains André Lite.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...