jeudi, mai 13, 2021
DRC
30,429
Personnes infectées
Updated on 13 May 2021 à 2:23 2 h 23 min
DRC
3,113
Personnes en soins
Updated on 13 May 2021 à 2:23 2 h 23 min
DRC
26,541
Personnes guéries
Updated on 13 May 2021 à 2:23 2 h 23 min
DRC
775
Personnes mortes
Updated on 13 May 2021 à 2:23 2 h 23 min

“Le FCC refuse de cautionner toute violation intentionelle et manisfeste de la constitution” (communiqué)

- Publicité-

Réagissant sur la cérémonie de Prestation de serment des trois juges de la cour constitutionnelle prévue ce mercredi 21 octobre 2020, le Front Commun pour le Congo, FCC, dénonce la violation intentionnelle de la Constitution.

Réunie ce mardi 30 octobre dans la soirée, la conférence des présidents du FCC dit ne pas être concernée par la cérémonie “irrégulière” de prestation de serment prévue mercredi 21 octobre au Parlement.

« Le FCC refuse de cautionner toute violation intentionelle et manisfeste de la constitution, il ne se sent pas concerné par la cérémonie irrégulière de prestation de serment projetée ce mercredi 21 octobre 2020. Par conséquent, aucun de ses cadres ne prendra part à cette ceremonie », souligne la déclaration lue par Ingele Ifoto, cadre du FCC, à l’issue de cette réunion.

Par ailleurs, le FCC dénonce la violation intentionnelle du siège du Parlement et appelle les congolais à se tenir prêts à resiter et à s’opposer à toute dérive dictatoriale. Il invite le chef de l’État au strict respect de son serment constitutionnel.

Rappelons que les parlementaires du FCC ont également boycotté la cérémonie de prestation de serment des juges constitutionnels contrairement à leurs homologues du CACH et des pro-Katumbi.

Les bureaux de l’Assemblée nationale et du sénat ont également boycotté cette manifestation à laquelle le Président de la République Félix Tshisekedi prendra part.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection