mardi, octobre 20, 2020
DRC
11,052
Personnes infectées
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
392
Personnes en soins
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
10,357
Personnes guéries
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min
DRC
303
Personnes mortes
Updated on 20 October 2020 à 19:08 19 h 08 min

J. Mabunda et A. Thambwe excluent le Parlement à la cérémonie d’installation des 3 juges de la Cour constitutionnelle prévue ce mercredi

- Publicité-

Le Parlement par le biais de ses présidents, l’Assemblée nationale et du Sénat, respectivement Jeannine Mabunda et Alexis Thambwe campent sur leur position de refus d’organisation de la cérémonie d’installation des 3 juges de la Cour constitutionnelle.

« Se référant à la réunion de travail présidée par Votre Excellence, mardi 13 octobre 2020 à la Cité de l’Union Africaine, nous réaffirmons notre position commune Vous présentée à cette occasion », lit-on dans un communiqué conjointement signé, ce mardi 20 octobre 2020, par Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe.

Ceux-ci s’estiment surpris d’être à nouveau saisis par la Présidence de la République pour l’organisation de la cérémonie de prestation de serment des 3 juges de la Cour Constitutionnelle alors que le dernier Conseil des Ministres, soutiennent-ils, chargeait le Premier Ministre Sylvestre Ilunga et le Ministre des Relations avec le Parlement Déogratias Nkusu de l’organiser.

« Nour regrettons ce fait accompli qui ne cadre pas avec les principes essentiels de collaboration et de courtoisie institutionnelle, ferments de notre système politique », signalent-ils.

Au regard de ce qui précède, ceux-ci précisent : « nous ne saurons organiser cette cérémonie ni en être partie prenante.

« Néanmoins, nous demeurons engagés à poursuivre la réflexion pour la recherche des solutions idoines et respectueuses de la Constitution, des lois et règlements nationaux pour la sauvegarde des acquis démocratiques nés de l’alternance politique historique de 2019 », concluent-ils.

Il sied de relever que ce bras de fer politique auquel nous soumet cette querelle génère un climat malsain au sein de l’opinion public. Demain mercredi 21 octobre 2020 au Palais du Peuple et en présence des deux chambres du Parlement réunies, est prévue la prestation de serment, devant le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, des 3 nouveaux juges de la Cour constitutionnelle. Un foyer d’orages pointe à l’horizon.

Hervé Pedro

- Advertisement -
- Advertisement -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...