lundi, octobre 18, 2021
DRC
57,269
Personnes infectées
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
5,250
Personnes en soins
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
50,930
Personnes guéries
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min
DRC
1,089
Personnes mortes
Updated on 14 October 2021 à 19:43 19 h 43 min

Nord-Kivu : La police lance l’opération « criminel contre une moto neuve » à Goma

- Publicité-

La police nationale congolaise annonce dès ce lundi 12 octobre une nouvelle opération contre les acteurs de l’insécurité en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Cette opération dénommée « Sécurité pour tous et par tous » vise à faire participer toute la population et les autorités dans le combat de la recherche de la sécurité en ville de Goma, a annoncé le commandant du commissariat urbain de la ville de Goma.

Il indique que celui qui dénonce un criminel avec arme sera récompensé (remercié, encouragé) avec une moto neuve. Ceci est une initiative du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita et de la police Nationale Congolaise en province du Nord-Kivu.

« Nous avons voulu faire participer tout le monde à la recherche de la sécurité en ville de Goma », a annoncé le colonel Alisa Job.

Et d’ajouter : « Quelqu’un qui vient dénoncer un criminel avec arme et la police authentifie l’information, le dénonciateur est remercié et aura un encouragement d’une moto, et cela c’est avec la bénédiction du gouverneur Carly Nzanzu Kasivita à travers la police ».

«Ces dénonciateurs seront bien protégés » rassure le colonel Job Alisa qui a eu des entretiens avec les associations des conducteurs de taxi motos afin de les conscientiser à dénoncer les criminels.

« Etant donné que les motards eux même sont victimes de cette criminalité et ceux qui facilitent sont aussi les motards et comme ils sont du même domaine nous avons pensé qu’ils peuvent bien passer le message, que chaque motard cherche dénonce son criminel, il aura sa moto», a-t-il conclu.

Pour rappel, la criminalité en ville de Goma est dénoncée depuis plusieurs semaines. Le dernier cas en date, l’assassinat par balle la nuit de samedi d’un habitant de Goma connu sous le prénom de Raymond, vers Carmel (Goma).

Le député National élu de Goma, Patrick Munyomo avait déjà annoncé une autre opération « arme contre 100 dollars » , pour lutter contre l’insécurité à Goma.

- Advertisement -

Il y a quelques jours, suite à la montée de cas d’assassinats par bal, Kidnapping et vol à mains armées en ville de Goma, le maire de la ville avait fait une sortie médiatique à l’occasion du séjour du Chef de l’Etat dans la ville dite touristique de la RDC, appelant les criminels et voleurs à observer une trêve en attendant que le Président de la République regagne la capitale.

Des propos qui ont fâché, de la population lambda à l’autorité provinciale, des réactions n’ont pas été du coté du maire Mwissa Kyesse. Le vendredi dernier le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita avait, à travers une lettre adressée au maire de Goma, demandé à Mwissa Kyesse des explications claires à l’opinion publique concernant ses propos.

Un jour plus tard (samedi 10 octobre), le maire, très attendu, a justifié ses propos par les faits émotionnels en déclarant aussi que ses propos ont été trafiqués par des « personnes de mauvaises fois » qui veulent le voir partir de la mairie de Goma, ou il est « par la volonté de Dieu », disait-il.

Merveilles Kiro/POLITICO.CD

notre sélection