jeudi, octobre 8, 2020
DRC
10,804
Personnes infectées
Updated on 8 October 2020 à 17:34 17 h 34 min
DRC
289
Personnes en soins
Updated on 8 October 2020 à 17:34 17 h 34 min
DRC
10,239
Personnes guéries
Updated on 8 October 2020 à 17:34 17 h 34 min
DRC
276
Personnes mortes
Updated on 8 October 2020 à 17:34 17 h 34 min

Le gestionnaire de la Cité du Fleuve dément les allégations et rumeurs autour de l’incendie à la villa de Pius Mwabilu

- Publicité-

Durant un point de presse organisé le dimanche 4 octobre 2020 à Kinshasa, le comité syndical des propriétaires de la Cité du Fleuve s’est exprimé sur l’incendie qui s’est déclaré, samedi 3 octobre, à la villa du ministre de l’urbanisme et habitat, Pius Muabilu Mbayu, située dans ce complexe. Selon ce comité syndical, cet incident aurait pu être évité si le promoteur de la Cité du fleuve faisait respecter les normes de la copropriété.

Robert Choudury, le gestionnaire de la Cité du fleuve, dément ces affirmations. Dans une interview à POLITICO.CD, il explique les raisons de cet incendie, affirmant qu’une enquête est toujours en cours.

POLITICO.CD / Le samedi 3 octobre 2020, un incendie s’était produit dans la maison de l’actuelle ministre rd-congolais de l’urbanisme et de l’habitat Pius Muabilu. Selon vous, qu’est-ce qui était à la base ?
Je préfère attendre que l’enquête policière soit terminée pour en parler.

D’après certains médias présents, c’est à cause des coupures volontaires d’électricité de la part du gestionnaire de cette cité que cet incendie s’était déclaré par l’utilisation d’un groupe électrogène ?
Les media présents doivent être très mal informés. La SNEL a subit entre 5 et 10 coupures ce jour-là. A chaque fois qu’il y a coupure, notre groupe électrogène prend le relais de façon automatique. Il n’y a pas de coupure volontaire.

Que dites-vous à l’opinion nationale et aux autorités rd-congolaises qui suivent cette affaire ?
Je ne peux malheureusement pas m’exprimé tant que les résultats de l’enquête ne seront pas connus. Je ne peux qu’insister sur le fait que malgré une forte collaboration entre La Cité du Fleuve et la SNEL depuis des années, la fourniture n’est pas toujours stable, surtout en cette période, et nous en avions été informés.

Que dit le contrat qui lie les propriétaires des résidences à la Cité du fleuve en ce qui concerne la gestion de l’eau, de l’électricité et des incendies ?
A la signature d’un contrat d’achat, les propriétaires s’engagent à respecter le règlement d’ordre intérieur ainsi que de payer un forfait mensuel pour la fourniture de l’eau, la sécurité, le ramassage des ordures, l’entretien et le nettoyage des parkings et des routes, le jardinage, l’entretien des piscines communes, l’éclairage public, etc… L’assurance étant une obligation légale, chaque propriétaire en est responsable individuellement. Malheureusement, près de la moitié des résidents ne paie pas. Le courant électrique est distribué par nos infrastructures en système prépayé géré d’Afrique du Sud par voie informatique. La fourniture vient de la SNEL et par des groupes que nous avons installés. Depuis des années, nous demandons à la SNEL de reprendre la distribution et la facturation directe à chaque appartement sans obtenir tout de suite.

Avez-vous un service anti-incendie avec un personnel qualifié pour faire face à tout ce qui peut arriver à ce quartier chic et réputé de la capitale congolaise Kinshasa ?
Bien entendu. Et d’ailleurs c’est notre camion qui est arrivé en premier sur les lieux. Bien plus tard, les camions pompiers sont arrivés, mais sans suffisamment d’eau et c’est notre camion citerne qui l’avait ravitaillé.

À ce jour, comment se présente la Cité du fleuve dont vous avez la gestion ?

Nous avons 50 blocs de six appartements et plus de 18 villas déjà vendues et habitées. Au total, nous avons plus de 400 logements et environ 3000 habitants.

- Advertisement -

P.S: Cependant, je tiens à fixer l’opinion qu’il y a une semaine, deux chroniqueurs de musique était traduit en justice par la Cité du fleuve et était relâché 24h plutard après avoir présenté officiellement des excuses aux propriétaires de cette cité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...