Nord Kivu : Félix Tshisekedi échange avec differents responsables locaux sur la sécurité

0
1309

Poursuivant son sejour dans le Nord-Kivu, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a consacré la journée, de ce mardi 6 octobre, aux échanges avec différents responsables locaux sur l’épineuse question sécuritaire dans le Nord-Kivu afin de trouver une solution durable, rapporte la presse présidentielle.

Le caucus des députés nationaux du Nord-Kivu a présenté au Chef de l’État leurs contributions sur la question sécuritaire.

Selon le député national, Singoma Mwanza, porte-parole de ce collectif, la fin de l’insécurité dans l’Est de la RDC requiert des moyens militaires et non militaires.

Les élus du Nord-Kivu ont également évoqué les questions sociales et économiques qui préoccupent la population.

Dans la même dynamique, les autorités traditionnelles du Nord-Kivu ont présenté au Chef de l’Etat leur plan de sortie de crise.

Après avoir développé les raisons de la persistance de l’insécurité, ils ont assuré Félix Tshisekedi de leur totale implication pour sortir de cette crise.

Au cours de la même journée, le Président de la République a également présidé une réunion du Haut Commandement militaire avec un seul point à l’ordre du jour, à savoir, la situation sécuritaire dans le Nord-Kivu.

Le commandant suprême des forces armées congolaises a donné des instructions claires et précises sur la poursuite des opérations en cours dans cette partie du pays.

Le Président de la République a egalement reçu l’Ambassadeur américain Mike Hammer qui, devant la presse présidentielle, s’est expliqué sur sa présence à Minembwe.

Il affirme y avoir été pour des raisons humanitaires.

Pour sa part, le sénateur Modeste Bahati a également été reçu par le Chef de l’Etat. Cette autorité morale de l’AFDC est venu apporter sa contribution sur la réflexion autour de la pacification de l’Est de la RDC.

Premier vice-président de l’Union Africaine, Félix Tshisekedi a participé par visioconférence à la réunion du bureau de la conférence de l’UA.

En interaction avec le Président sud-africain Cyrille Ramaphosa et le Président de la Commission de l’UA Moussa Faki, le Chef de l’Etat a échangé sur la gestion de la pandémie de la Covid-19 en Afrique ainsi que sur l’avenir des relations Afrique-UE après la fin de l’accord de Cotonou en 2021.

Thierry Mfundu