PUBLICITÉ

Willy Kitobo des Mines et André Lite des Droits Humains mettent d’accord le DCAF à Genève

Dans un communiqué officiel transmis à Politico.cd, ce jeudi 1 octobre 2020, le Ministre des Mines, Willy Kitobo Samsoni et son homologue des Droits Humains, André Lite Asebea sont en mission officielle à Genève, en Suisse.

Ces hôtes congolais ont échangé longuement, aujourd’hui même, sur le rôle du Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF) dans son accompagnement au processus d’adhésion aux Principes Volontaires de respect des droits et de sécurité dans le secteur extractif.

- Publicité-

Selon ce communiqué, le DCAF a promis de soutenir le Gouvernement congolais dans tout ce qu’il met en œuvre pour suivre les recommandations internationales des Principes Volontaires exigées dans le secteur extractif et ce, « après un tour de table qui a permis aux Ministres d’éclairer les dirigeants de ce Centre sur les efforts qu’entreprend le Gouvernement congolais pour exploiter les minerais de manière responsable, sans utiliser les enfants et les personnes vulnérables dans cette activité minière ».

Des recommandations ressorties de ces travaux, nous pouvons notamment citer : la mise en place permanente du dialogue tripartite ; dresser un état des lieux et une feuille de route rapidement validés pour une bonne mise en œuvre des Principes Volontaires sur la sécurité et les droits de l’homme en RDC ; lesquelles reposent sur les 3 piliers que sont : le Gouvernement, les Entreprises et la Société Civile.

Créée en Octobre 2000, le Centre pour la gouvernance du secteur de la sécurité (DCAF), basée à Genève, est une fondation internationale qui a pour mission d’aider la communauté internationale à appliquer les principes de bonne gouvernance et à mettre en œuvre la réforme du secteur de la sécurité.

Hervé Pedro

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

EN CONTINU