mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

De l’Ituri à Muliro via Beni et Minembwe : constat de la délégation mixte députés nationaux et ministre de la défense selon Juvenal Munubo (Exclusif)

- Publicité-

8 députés nationaux élus de différentes provinces dont le Nord-Kivu, Kolwezi, Moba, Kinshasa, Ituri entre autres, et des personnalités et notables du Sud-Kivu, sont en tournée dans les zones insécurisées du pays avec le ministre de la défense dans l’objectif d’aller constater la situation sur terrain nous a indiqué, le député national Juvénal Munubo qui estime qu’au-delà de ce qui se fait à Kinshasa du contrôle parlementaire, c’est mieux d’aller sur terrain, se rendre compte de la situation surtout les conditions des militaires congolais sur le front, constater les progrès, relever les défis et proposer des pistes de solutions.

Cette commission a commencé en province de l’Ituri avant de se rendre dans la région de Béni, en province du Nord-Kivu, mais aussi à Minembwe en territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu et à Muliro à la frontière entre la RDC et la Zambie. Politico.cd a fait une interview exclusive avec le député Juvénal Munubo et revient sur les grands moments de cette tournée.

A Bunia, la nécessité d’accélérer le programme DDR et la réorganisation de l’armée

En ville de Bunia, la délégation mixte ministre de la défense et députés nationaux a constaté une présence des miliciens qui commettent des exactions et qui se sont regroupés en vue de la réinsertion, le député Juvénal Munubo recommande l’accélération du programme DDR (Démobilisation, Désarmement et réinsertion) pour une prise en charge de ses ex-miliciens. Il suggère par contre que le gouvernement ne puisse plus engager les négociations des accords avec ces ex-rebelles.

« Il y a la nécessité de renforcer la présence de l’armée, surtout de réorganiser l’armée parce que beaucoup de gens nous ont interpelé sur la nécessité d’opérer un changement de commandement à ce niveaux-là. Il y a plusieurs officiers mais on ne sent pas de l’impact puisque des gens continuent de mourir à Bunia », a expliqué à Politico.cd Juvenal Munubo.

A Beni, Un travail appréciable des FARDC dans la traque des ADF

Le député Juvénal Munubo indique que le travail fait par les forces armées de la RDC est à saluer jusque-là. Il soutient que ce travail doit être apprécié à sa juste triste bien que la guerre continue dans cette région.

« Il y a quelques mois les ADF opéraient jusque dans la ville de Beni mais cela n’est plus le cas. Certes que les massacres, la guerre continue mais il faut apprécier honnêtement les efforts qui ont été fournis par l’armée. Et nous avons pu effectuer par route l’axe Beni-Mbau, l’axe Kamango jusqu’à la rivière Semuliki et nous avons constaté qu’il y a vraiment du progrès », a-t-il indiqué.

Malgré ce progrès, Juvénal Munubo plaide pour une bonne prise en charge des Forces Armées de la RDC notamment une ration qu’il faut et d’une façon régulière, leurs soldes, leurs soins bref une amélioration de prise en charge de nos forces armées pouvant servir de motivation pour l’armée de stabiliser cette région.

A Minembwe, Munubo suggère des concertions entre la RDC, le Rwanda et le Burundi pour la paix au Sud-Kivu

Concernant les hauts plateaux de Minembwe, « là-bas il y a beaucoup de groupes armés locaux mais à base communautaire. Chaque ethnie a un groupe armé sur place », indique l’élu de Walikale qui ajoute qu’il y a aussi des groupes étrangers dans cette région. « La solution c’est un dialogue communautaire. Mais avant ça, il faut renforcer la présence des FARDC dans les hauts plateaux et dans la plaine de la Ruzizi », implore-t-il.

Le député Juvénal Munubo pense que s’il y a une concertation régionale entre les députés de la RDC, ceux du Burundi et du Rwanda, ils peuvent arriver à influer sur les gouvernements dans le Sud-Kivu.

- Advertisement -

Selon cet élu qui rappelle que l’insécurité dans le Sud-Kivu est aussi due aux différends entre le Rwanda et le Burundi.

Cette délégation mixte qui devrait se rendre à Pinga n’a pas pu à cause des problèmes de climat, une localité située à cheval entre le territoire de Masisi et Walikale en province du Nord-Kivu où deux factions de la milice de Nduma Defense of Congo (NDC-Renové) s’affrontent pour des intérêts égoïstes.

Juvénal Munubo dit qu’il va plaider pour que cette arrivée à Pinga soit reprogrammée afin que cette délégation puisse aller palper du doigt la situation sur place.

Juvénal Munubo confie dans cette interview exclusive que la délégation mixte des députés nationaux et le ministre de la défense s’est rendue ce mardi 29 septembre à Muliro, à la frontière entre la RDC et la Zambie.

Merveilles Kiro/Politico.cd

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...