vendredi, janvier 22, 2021
DRC
21,597
Personnes infectées
Updated on 22 January 2021 à 19:01 19 h 01 min
DRC
6,075
Personnes en soins
Updated on 22 January 2021 à 19:01 19 h 01 min
DRC
14,875
Personnes guéries
Updated on 22 January 2021 à 19:01 19 h 01 min
DRC
647
Personnes mortes
Updated on 22 January 2021 à 19:01 19 h 01 min

KASUMBALESA : « la mairie n’a pas recensé 4 morts à la manifestation du samedi 26 septembre » ( André KAPAMPA)

- Publicité-

Le maire de la ville de KASUMBALESA, André KAPAMPA dément toutes les allégations faites par certaines langues sur un prétendu bilan macabre de 4 morts au match de football organisé samedi dernier dans son entité administrative.

L’autorité urbaine explique ainsi le contexte dans lequel le match de football de samedi dernier s’est tenu la mairie a pris des mesures de réunir les jeunes notamment dans les différentes manifestations, nous avons organisé une marche de la paix , le cercle sportif de KASUMBALESA nous a saisi pour l’organisation le samedi passé d’un tournoi de football. Nous avons autorisé ce tournoi par un acte matériel. Et ce tournoi avait pour sponsor la fondation MIGUEL KATEMB. La SODIMICO a fourni le cadre alors que la ville a donné un appui matériel à travers le service urbain des sports. Au même moment un gala de catch est programmé.”

Le maire donne également la vraie version des faits sur les incidents malheureux et confirme le bilan d’un seul contrairement à une folle rumeur répandue par certaines langues

“Cest à plus de 70 mètres de l’aire de jeu que des jeunes sont montés sur une structure métallique d’où ils ont glissé. Ce sont des gens qui étaient déjà ivres. Nous les avons acheminés à l’hôpital MUHONA où on a dénombré 6 blessés et un seul mort . Je présente mes condoléances à sa famille. La mairie organisatrice du tournoi a pris en charge les soins et espère continuer à assister les familles .”

“Notre ville est mal réputée à cause des différentes violences qui s’y déroulent. À travers ces genres des manifestations, nous espérons redorer l’image de la ville”, a conclu le maire de KASUMBALESA.

C’est ici l’occasion de dénoncer le comportement de certains acteurs politiques qui aiment propager des contrevérités et faire des campagnes d’intoxication contre les bonnes initiatives.

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection