mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,631
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
230
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
10,129
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 10:02 10 h 02 min

l'info en continu

La police va placer des boites à suggestions pour permettre à la population de dénoncer les auteurs des actes de banditisme

- Publicité-

Pour lutter contre le phénomène « Kuluna » dans la ville de Kinshasa, la police va placer, dans les maisons communales et tous les commissariats de la Police, des boites à suggestions dès la semaine prochaine.

Ces boites à suggestions permettront à la population de dénoncer les auteurs des actes de banditisme et de barbarie dans la ville province de Kinshasa, afin de participer à la gestion de la sécurité dans leurs milieux de vie respectifs.

- Publicité-

C’est ce qu’a annoncé l’inspecteur provincial de la Police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, au cours d’une interview accordée à un médias de la place.

« Cette décision entrera en vigueur dès la semaine prochaine. Ces boîtes à suggestions seront installées dans les maisons communales de la ville ainsi que dans tous les commissariats. Il est question de permettre à notre population de participer directement à cette opération, en y déposant leurs dénonciations. Nous n’allons pas tolérer que le banditisme prenne de l’ampleur dans la ville de Kinshasa. Et ça, on ne va pas tolérer, » a dit le Commissaire provincial de la police.

Toutefois, Sylvano Kasongo indique qu’en dehors des criminels urbains et jeunes délinquants appelés « Kuluna », cette mesure concerne aussi les policiers qui se livrent à des tracasseries ou des actes inciviques, notamment prendre l’alcool ou fumer du chanvre à l’heure de service, la corruption ou le pot de vin, etc.

Il suffit de venir, selon le General Sylvano Kasongo, de déposer la lettre et se rassurer que le concerné est interpellé et sanctionné si les faits sont établis et avereux.

Le Général Sylvano Kasongo a indiqué, par ailleurs, qu’il ne sera pas question pour le dénonciateur d’écrire son nom, décliner son identité et son lieu de résidence.

« Seuls les éléments d’informations sur la personne incriminée suffisent », a-t-il précisé.

Il rassure que le Comité local de sécurité, notamment le bourgmestre, le commandant de la Police, les agents de l’ANR et de la DGM seront tenus d’ouvrir lesdites boites et y lire les éléments d’information diffusés.

Il sied de rappeler que plusieurs quartiers et communes de la ville de Kinshasa sont devenus des repères des criminels urbains appelés « Kuluna » et autres bandits qui sèment l’insécurité dans la ville, en perturbant la quiétude des habitants.

Thierry Mfundu

- Publicité -

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN CONTINU

RDC-UNPC : Jolino Makelele n’a pas exigé 40% de fonds octroyés par la Fondation Denise Nyakeru pour le congrès

Le Ministre de la Communication et médias, Jolino Makelele, est sorti de son silence pour éclairer l'opinion suite aux rumeurs qui ont...

Célestin Musao : « L’Assemblée est sur mille et un fronts, on ne peut réduire le travail aux plénières »

Le rapporteur de l'Assemblée nationale, Célestin Musao, fustige le comportement de certaines personnes qui pensent que le travail d'un élu national au...

SADC : la RDC et le Malawi élus président et vice-président du RPMLOC du Forum parlementaire

La République démocratique du Congo (RDC) et le Malawi ont été élus respectivement président et vice-président du Comité parlementaire régional de surveillance...

DGDA : action disciplinaire contre le DG a.i. Nkongolo pour « suspension des avantages accordés à certaines entreprises »

Le ministre des Finances, Sele Yalaghuli, a ouvert une action disciplinaire contre le Directeur général a.i. de la Direction Générale des douanes...

Beni : Aimé Ngoy Mukena stigmatise la manipulation des jeunes pour la déstabilisation de la RDC

Lors d'un point de presse dimanche 27 septembre 2020 à Beni (Nord-Kivu), le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy Mukena, a...