samedi, janvier 16, 2021
DRC
20,556
Personnes infectées
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
5,154
Personnes en soins
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
14,774
Personnes guéries
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min
DRC
628
Personnes mortes
Updated on 16 January 2021 à 0:40 0 h 40 min

Jean Bamanisa : «Au Nord-Kivu et en Ituri, nous sommes butés aux problèmes des groupes armés »

- Publicité-

En provenance de Kinshasa, le gouverneur de l’Ituri, Jean Bamanisa Saidi, est arrivé à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, dimanche 20 septembre 2020 en partance pour Bunia, capitale de sa province.
Jean Bamanisa Saidi a expliqué à la presse l’objet de son long séjour dans la capitale congolaise aux cotés de ses homologues du Nord et du Sud-Kivu.

“Dans le programme DDR, les sensibilisations se poursuivent dans les provinces concernées. Le problème dans sa province est le CODECO. Les sensibilisations sont en train de se faire au Nord-Kivu, en Ituri. Nous sommes butés aux mêmes problèmes des groupes armés ou des milices. Et un gros travail est en train de se faire de notre coté », a révélé le gouverneur de l’Ituri.

Et d’ajouter :

«Le Chef de l’État a envoyé une délégation des anciens seigneurs de guerre puisque, chez nous, le plus grand problème c’est le CODECO qui est pratiquement une structure mistico-religieuse qui manipule des groupes armés et qui est fortement ancrée dans la population. Et cela a demandé donc cette sensibilisation qui se poursuit et pour laquelle nous avons dû aller à Kinshasa ensemble avec mes collègues du Nord-Kivu et du Sud-Kivu pour faire adopter cette nouvelle approche du DDR. Donc, le désarmement et la Démobilisation en charge du ministère de la Défense et des FARDC ainsi que la réintégration, la réinsertion communautaire qui est celle de permettre les investissements au niveau local et aussi de permettre aux populations qui sont aujourd’hui butées à une pauvreté qui les pousse, peut-être, à aller commettre toutes ces exactions, à avoir d’autres opportunités de survie », a-t-il indiqué.

Jean Bamanisa Saidi, comme ses collègues Carly Nzanzu Kasivita du Nord-Kivu et Theo Kasi du Sud-Kivu avaient été appelés par Kinshasa dans le cadre du programme DDR.

Merveilles Kiro

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection