mercredi, septembre 30, 2020
DRC
10,659
Personnes infectées
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
248
Personnes en soins
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
10,139
Personnes guéries
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min
DRC
272
Personnes mortes
Updated on 30 September 2020 à 13:02 13 h 02 min

Le procès en appel de Vital Kamerhe, Samih Jammal et Muhima Jeannot redémarre ce vendredi à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe

- Publicité-

Aujourd’hui vendredi 21 août 2020, se tient le procès en appel de Vital Kamerhe, Samih Jammal et Muhima Jeannot à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Du côté de la défense du président de l’UNC, l’on continue à soutenir l’innocence du Directeur de cabinet du Chef de l’état et a parlé d’un procès politique.

Hier jeudi à Kinshasa, une journée de prière avait été organisée par les militants de l’UNC en faveur de leur leader en détention.

Comme à la précédente marche, les membres du bureau de l’UNC et de la famille biologique de Vital Kamerhe ont assisté à cette activité de prière.

« Notre président national est innocent et nous croyons fermement qu’il sera libére. La prière est une étape importante », a martelé le secrétaire général a.i de l’UNC, Aimé Boji lors de ce culte d’action de grâce.

Vital Kamerhe a fait appel de sa condamnation au Tribunal de Grande instance de Kinshasa/Gombe. Le procès en appel a débuté le 24 juillet dernier. Les trois premières audiences ont été renvoyées pour irrégularité de la saisine par le ministère public.

Le leader de l’UNC avait été condamné  à 20 ans de travaux forcés pour le détournement de plusieurs dizaines de millions de dollars dans le cadre du « programme des 100 jours » initié par le chef de l’État congolais. Le tribunal avait ordonné également la confiscation des fonds contenus dans les comptes des proches de M. Kamerhe (Soraya Mpiana, Daniel Nshangalume et Amida Chatur) ainsi que les « biens immobiliers acquis grâce aux fonds détournés »

Thierry Mfundu

- Advertisement -
- Advertisement -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...